COMMENT PASSER MA FERME EN BIO ? RENDEZ-VOUS DÈS 13H. (PLUSIEURS DATES ET LIEUX)

par Benoît GEORGES, le 14 Septembre 2020 15h49
COMMENT PASSER MA FERME EN BIO ? RENDEZ-VOUS DÈS 13H. (PLUSIEURS DATES ET LIEUX)

Comment se lancer en bio ? Est-ce le bon choix pour ma ferme ? Biowallonie lance sa tournée 2020 pour informer sur le bio.
PAF : gratuit ; places limitées. Informations, contacts et inscription souhaitée (avec gsm et/ou mail) : 081/281.011 ou info@biowallonie.be
• lundi 14 septembre chez Thierry Léonard, Chemin des Coquelicots, 1 à 4219 Wasseiges ;
• lundi 21 septembre chez Max Frauenkron, à Prümer Berg 46, 4780 Saint Vith (avec Agra-Ost, uniquement en Allemand) ;
• vendredi 25 septembre chez Pierre Yves Bodson à Chevron ;
• mardi 6 octobre chez Pascal-Catherine Lesplingart - Jeuniaux à 7972 Quevaucamps ;
• vendredi 9 octobre chez Thierry Lavis à 5580 Briquemont (Rochefort).
Plus d'info : www.biowallonie.be 

veau vache cochon
le 14 Septembre 2020 23h18

Le titre devrait plutôt être:
- comment devenir le plus grand magouilleur sans aucune gène
- comment tromper les gens
- comment produire comme les conventionnels et toucher en bio
- comment allez vous faire quand les conventionnels ne seront plus là pour nourrir le bétail "bio"
- comment utiliser des dérogations autant que possible
- comment leurrer le consommateur

DEVENONS TOUS BIO, LA POPULATION MOURRA DE FAIM ET ON POURRA IMPORTER TRICATEL AUX HORMONES DE L'AMERIQUE

lewallon
le 15 Septembre 2020 06h50

Veau vache cochon

C'est un peu pareil lorsque vous faites du 150 sur autoroute . Vous allez le faire 9 et à la 10 e, vous vous faites attrapé ......
Il y aura toujours des dérivés !
En bio vous avez un contrôle annuel administratif et inopinément et occasionnellement il peu y avoir un contrôle sans vous avertir pour prendre un contrôle de fourrage, aliment ........ Et il est temps que l'on ne trouve pas quelque chose de contraire à la réglementation bio !!!! Sinon amende sévère, suspension de la majoration du prix du lait bio et cela peut aller jusqu'à rendre les aides bio jusque 5 ans en arrière .
Un homme averti en vaut deux !!!

Jacques Martin
le 15 Septembre 2020 07h10

Il fut un temps où les reconversions étaient le choix d'une méthode de production pour la qualité et l'environnement.
Actuellement c'est un choix financier pour la majorité.

Qwerleu
le 15 Septembre 2020 10h11

Une session d'information qui compte pour la phytolicence... Faut pas s'étonner si personne ne prend ça au sérieux.

Miam
le 15 Septembre 2020 13h39

J'avoue sans complexe avoir passer des terrains en bio uniquement dans un but financier. Pourquoi se faire chier à produire pour des miettes quand les primes bio et mae tombent toutes seules sans forcer. Il n'y a pas de scrupule à avoir, mon voisin le baron xxxxxxx le fait depuis des années. Les aides bio lui nourrissent ses gibier. Il y a une obligation de culture pas de récolte.

Lajuro
le 15 Septembre 2020 14h12

Le plus affolant est que cette année, les bio ont une dérogation pour se procurer du fourrage conventionnelle....

Arel
le 15 Septembre 2020 15h11

Ce n'est pas la première fois .
Pourtant du fourrage bio il y en a mais c'est sans doute trop cher !

Jacques Martin
le 15 Septembre 2020 18h27

Miam, je doute fort que votre choix soit rentable.
Pour gagner sa vie en bio comme en conventionnel, il faut bien bosser et avoir certains rendements.
Se dire que prime bio et mae sont suffisantes et rentable c'est bizarre...

Casimir
le 15 Septembre 2020 19h45

Cher Jacques, finalement, c'est ton système le meilleur :Casimir,trop intensif, Miam, trop extensif !

Jacques Martin
le 15 Septembre 2020 21h38

Je n'ai pas cette prétention Casimir mais je connais mes chiffres et cela me suffit.
Ça vous pose problème Casimir ?
Imaginer que qqun qui n'est pas dans un système hors sol avec de gros rendements / vache vous dérange ? Pourtant des tas d'éleveurs s'y retrouvent dans un système paturant ( bio et conventionnel).
Je ne critique pas votre système, je pense juste qu'il n'est plus en accord avec ce que souhaite le consommateur et ne flatte pas notre profession. ;-)
Désolé d'avoir un avis personnel.

Miam
le 15 Septembre 2020 22h00

je n'ai pas engager les beaux morceaux, juste ceux dont le ratio coût d'exploitation - rendement était défavorable. Avoir 600euros garantis comme bénéfice juste pour semer bio me suffit largement. Combien devrais-je en investir en conventionnel pour un rendement tributaire de la météo. Je suis chasseur de primes sur ces terrains, je profite de la bêtise du système pour exploiter le potentiel financier d'un terrain puisque le potentiel productif est compromis.
Même ces imbéciles de l'Etat sont contents puisque la superficie bio augmente. Pourtant, le jour où je trouverai autre chose de plus rentable, j'abandonnerai le bio sans plus de remords.

Arel
le 16 Septembre 2020 09h27

@Miam, 600 € / Hectare de culture ?
C'est pas 550€ en reconvertion et 400 € après?
Dès la troisième année ça ne rapporte plus autant quand même.

PA25
le 16 Septembre 2020 12h14

Loué des terrains à 150 euros l ha et touché 400, 550 , 600 euros ...

Miam
le 16 Septembre 2020 13h14

@Arel
400 de bio plus 240 de mae donne 640 brut.
La récolte doit juste payer le travail de semis, la semence et la récolte,
Ce n'est pas la fortune, mais combien de cultures vous garantissent ce montant moyen chaque année ? C'est ça ou la jachère SIE.
Ce n'est pas plus scandaleux que des contrats de cultures pour des pommes de terre. Simplement on valorise les mauvaises terres plutôt que les bonnes.
@Pa25
Vous pensez que les propriétaires font quoi quand ils exploitent les terrains eux-mêmes ? Ils font exactement la même chose qu'ils nous reprochent de faire.

Phil.0
le 16 Septembre 2020 14h05

Tu loues une de tes prairies 100euros de l'ha par mois pour des chevaux.
Sans pac, sans contrôles, sans factures : )
Tu seras bien plus malin que nous tous ; ) ; )

Casimir
le 16 Septembre 2020 14h46

Cher Jacques, c était de l humour !!!
Mais, quand tu dis que mon système n est pas en accord avec ce que veut la population, en théorie oui, mais quand ie consommateur se retrouve dans les rayons, il a beaucoup moins de scrupules et cherche le moins cher.
Par ailleur, si vivre de l argent public et en réclamer toujours plus est "flatteur", je te laisse cette "agriculture SI NOBLE.

Jacques Martin
le 16 Septembre 2020 19h39

Casimir,personnellement,Bien qu'étant dans un autre mode de production je pourrais me passer des aides aussi.
Mais bon,ce n'est pas du gaspillage puisque comme d'autres je ne mange pas cet argent, je fais vivre le commerce. ;-)

Arel
le 16 Septembre 2020 20h16

Hahaha

Envoyer
Fermer

Elections de producteurs-représentants au sein du Collège des Producteurs : appel à candidats et aux votants

par college des producteurs, le 22 Octobre 2020 13h37

Cette année des élections auront lieu pour élire les nouveaux représentants des filières agricoles du Collège des producteurs dans les secteurs suivants : avicole, bovin viande, ovin caprin, hor

Portrait de Géraldine Gilliquet

par Benoît GEORGES, le 09 Octobre 2020 09h40

Dans le cadre de la série \"les femmes au service de l\'agriculture\" de l\'Union des Agricultrices wallonnes, découvrez le portrait de Géraldine Gilliquet, collaboratrice en matières agricoles, SPW \

Climat belge

par kiko, le 06 Octobre 2020 21h05

Où comment passer de la poussière à la boue en moins d\'une semaine! Après des mois de sécheresse , de chaleur et de poussière nous voici en train de patauger dans la boue. A présent on est par

«La plantation de 1.000km de haies par des agriculteurs semble tout à fait réalisable»

par Benoît GEORGES, le 02 Octobre 2020 23h51

Les haies mixtes, que l’on retrouve notamment dans les milieux ruraux, sont de véritables havres de biodiversité auxquels les agriculteurs ne sont pas insensibles, ce que confirme une enquête du

SEGAE (serious game in agroecology) : un jeu éducatif en ligne

par Benoît GEORGES, le 02 Octobre 2020 23h19

Un serious game pour mieux comprendre les transitions agroécologiques ? C\'est l\'ambition du projet #SEGAE, qui propose de piloter une ferme virtuelle. Les étudiants et conseillers agricoles sont par

Entretien et valorisation des haies et arbres en champ

par Benoît GEORGES, le 02 Octobre 2020 09h05

Natagriwal et l’Association pour l\'agroforesterie en Wallonie et à Bruxelles, en collaboration avec le Service public de Wallonie, organisent une journée professionnelle sur le thème de l’entre

Les plus commentés

    21 commentaires
  1. Nous avons une mission
  2. 13 commentaires
  3. Commercialiser ses bovins
  4. 12 commentaires
  5. Comment se porte la filière bovine ?

Les plus aimé

    17 j'aimes
  1. par 1000: @pipo
    J en reviens à ma conclusion bien simple:
    PLUS DE QUOTA=PLUS DE LIMITES!!!
    TOUT LE MONDE TRA...
  2. 16 j'aimes
  3. par anal zoom: Beaucoup de gens pour en parler et à être payés pour en parler.
    Mais pour en vivre...
  4. 15 j'aimes
  5. par Céréalkiller: Moi je souhaiterai tellement la fin de synagra et de pouvoir jouir plainement de la bourse d'euronex....