Agribex 2019

40 jours sans viande: les producteurs locaux sont fâchés

par Benoît GEORGES, le 12 Mars 2017 09h53
http://www.antennecentre.tv/www/40_jours_sans_viande_les_pro ...

Reportage avec David Caty, Ferme de La Coulbrie à Soignies, Gwenaëlle Martin, Fugea et Philippe Heyman, Boucher à Houdeng.

La campagne qui invite à ne pas manger de viande pendant 40 jours n'irrite pas seulement les producteurs et leurs associations, elle va à l'encontre d'une valorisation des circuits courts et d'une agriculture de qualité. Les éleveurs se battent pour offrir une viande saine. Ils travaillent dur pour valoriser leur métier et maintenir le secteur. David Caty, un fermier de Soignies s'est adapté aux exigences de qualité et la campagne anti-viande le désole.

Aimez la page Facebook "40 jours, 40 menus locaux", partagez-la et invitez vos amis à l'aimer (à droite). Les amis de nos amis sont nos amis. Il faut tenir durant 40 jours…
www.facebook.com/40-jours-40-menus-locaux-385636471801983/ 

Protagoras
le 12 Mars 2017 13h25

Je suppose que pour démontrer la supériorité de leur viande, ils vont s'inscrire au "World Steak Challenge 2017" qui se déroulera le 4 juillet prochain à Londres.
Infos : www.worldsteakchallenge.com/ 
Inscriptions : www.worldsteakchallenge.com/module/acms_paymentProcess?payment_process=8 

Benjy
le 12 Mars 2017 13h28

Non, ils vont juste vendre leur viande à des gens intelligent de proximité!!

tant pis pour les fanatiques et les débiles légé...

Protagoras
le 12 Mars 2017 16h14

M Stechou (10 j'aime à 15H00) a dit (avec raison) :
"La consommation est aussi en forte baisse, et ce n'est pas demain quel remontera avec tout les vegans, végétarien, et le manque croissant de liquidité des consommateur moyens, faut pas être pessimiste, mais ça va être les vaches maigre pour nous et pour un petit temps ..."
Faire connaître son produit au delà de son village, c'est peut-être une autre façon d'être intelligent quand on veut survivre.
Si tout le monde se limite à son quartier, on se ferme les autres marchés et on risque de se retrouver avec une myriade de tout petits producteurs, dont beaucoup ne sont pas viables tout simplement parce qu’ils n’ont pas la taille critique nécessaire, sauf s’ils augmentent leurs prix.
Est-ce "intelligent" M Benjy face au "manque croissant de liquidité des consommateur moyens" comme le relève M Stechou ? Ce "consommateur moyen" se retournera alors vers d'autres types de viandes ... et, comme d'habitude, les producteurs "intelligents" selon votre raisonnement, se retourneront vers les pouvoirs publics en réclamant des subventions ...
Résultat ? Avec la préférence locale "intelligente", on a trois perdants : les producteurs, les consommateurs qui ne pourront plus acheter leur bœuf et les contribuables. Beau résultat.
Morale : à la pénalisation du consommateur avec des prix plus élevés s’ajoutera donc la pénalisation du contribuable, qui n’avait rien demandé ... Tant pis pour eux, M Benjy sera heureux !

Benjy
le 12 Mars 2017 21h36

Votre commentaire à juste 1 j aime. Le votre... alors remettez vous en question aussi... c'est la première source d intelligence.

tirelipimpon
le 12 Mars 2017 22h48

Ça peut sembler paradoxal, vu les bons résultats économiques de l'Allemagne : tous les voyants sont au vert pour la locomotive de l'Europe ! C'est quasiment le plein emploi, l'industrie allemande bat des records à l'exportation et les finances publiques sont à l'équilibre. Et pourtant,en l'espace de dix ans la proportion de travailleurs qui vivent sous le seuil de pauvreté a plus que doublé. Ce n'est plus les allocations chomage qui aident les plus pauvres mais le cpas.
En fait, la préférence à l'export ne mène pas forcement à plus de richesses sauf pour les importateurs.
Tiens, pourquoi ne pas importer la viande de bœuf dans notre Wallonie, ce serait bon pour le consommateur, une viande moins chère que le paysan wallon ne peut la produire. Ah, mais j'oubliai, tous les éleveurs qui cherchent un boulot, toute la filière viande au chomage, encore des pauvres. Ca va couter bonbon. La société a besoin de nous, non pas pour produire de la viande, du lait, des œufs etc pour l'export mais surtout pour garder de l'emploi. Voilà pourquoi certains sont au petits soins pour nous pousser au développement.

tirelipimpon
le 12 Mars 2017 23h28

Nous vivons dans un monde où ceux qui gagnent 100 000 euros par mois persuadent ceux qui en gagnent 1800 que tout va mal à cause de ceux qui vivent avec 535 euros.

Protagoras
le 13 Mars 2017 12h20

Bien sûr MM tirelipimpon et Benjy !
Seules les informations qui confortent vos préjugés ont de la valeur et méritent d'être appréciées surtout lorsqu'elles se citent mutuellement par l'art consommé du copié-collé.
Les autres, ceux qui ne pleurent pas avec vous, bien entendu, maintiennent l’opinion publique dans le lessivage de cerveau et la manipulation. Ils ne sont pas considérés comme intelligents ! La preuve, peu de personnes dans votre cas les "aime" ! Sans discussion !!!
A chacun sa façon de voir les choses : pour vous, manifestement, les convictions l'emportent sur les faits ...
Puisque vous aimez les citations, dans son ouvrage de référence "La démocratie des crédules", le sociologue Gérald Bronner décortique parfaitement le syndrome qui est le votre : vous préférez vous exposer aux messages qui renforcent vos croyances plutôt que fournir l’effort de lire ou de regarder des contenus informationnels pouvant fournir d’autres angles fiables.
www.fichier-pdf.fr/2015/09/08/la-democratie-des-credules-g-bronner/ 

tirelipimpon
le 13 Mars 2017 14h49

Mais je ne fais qu'informer sur les conséquences du capitalisme et de la mondialisation.
Prouvez moi qu'en Allemagne, pays exportateur par excellence, le nombre de pauvres a diminué ces dix dernières années.
Aux USA, état capitaliste, quarante-trois pour cent des enfants vivent dans des familles à faible revenu, selon un rapport du Centre national pour les enfants vivant dans la pauvreté (CNEP), publié le mois dernier. De nombreux enfants ont des parents qui travaillent, mais dont le revenu est insuffisant pour subvenir à leurs besoins essentiels. La faute à l'économie de proximité?

Les professeurs d'économie libérale feraient bien de se remettre en question. L'économie ce n'est pas le record du Dow Jones. Continuez comme ça à faire la même chose en espérant un résultat différent. Les citoyens du monde l'ont compris, il faut du changement, sauf les élites pour qui le capitalisme est une religion. A propos, cette semaine, les américains auront à nouveau à relever le plafond de leur dette. Assurément, un système économique qui doit être sous perfusion de crédit, est un système qui va dans le mur.

www.mondialisation.ca/quarante-trois-pour-cent-des-enfants-americains-vivent-dans-des-familles-a-faible-revenu/5576654 

Protagoras
le 13 Mars 2017 15h46

Comme je le relevais, votre "information" est à sens unique. Vous ne consultez/lisez/aimez/reproduisez/diffusez que ce que les anti capitalistes publient ... préférant ce type de lecture qui conforte vos préjugés en occultant les faits qui montrent que la pauvreté a dans la réalité diminué dans le monde même si certaines catégories de travailleurs dans les économies développées ont pu "faire les frais" de la diminution de pauvreté ailleurs ... et que l'enrichissement des plus riches peut préoccuper.
Les allumeurs de réverbères ont ainsi fait les frais de l'électrification de l'éclairage public, les aiguilleurs de train ont perdu leur métier tout comme les blanchisseuses ou les télégraphistes ...
Et la réalité, ne vous déplaise, c'est qu'une plus grande liberté dans les échanges est associée à une plus grande croissance et qu'une croissance plus élevée est associée à une moindre pauvreté.
plus.lapresse.ca/screens/d644a91d-975d-4bea-ba32-dcf80307e53f|_0.html 

Benjy
le 13 Mars 2017 20h32

Les votes de protagoras sont à la hausse... il a demandé à ces collègues de voter pour lui. Ils sont arrivé tous à la fois.
Cher mr tu veux avoir raison?? Bin t as raison. Autre chose à faire moi...


tirelipimpon
le 13 Mars 2017 21h39

"si certaines catégories de travailleurs dans les économies développées ont pu "faire les frais" de la diminution de pauvreté ailleurs" (doux euphémisme)
La voilà, l'origine du problème du consommateur moyen manquant de plus en plus de liquidités comme le relevait M Stechou.
Et qu'est-ce qu'on fait pour inverser la tendance? Exporter et éliminer les petits producteurs qui n'ont pas la taille critique. Allez, encore plus de personnes qui auront difficile à nouer les deux bouts. Mais pas de problème, ils vont trouver un autre boulot, carreleur peut-être.
Sur ce site, on nous a conseillé que pour résister aux crises laitières, il valait mieux être autonome, produire soi-même ses fourrages sur nos fermes plutôt que d'acheter à l'extérieur, qu'il fallait assurer une marge bénéficiaire plutot que de produire un maximum à perte. Pourquoi n'en serait-il pas de même pour un pays?

Envoyer
Fermer

L\'agriculture urbaine pourra-t-elle nourrir les habitants des villes?

par Benoît GEORGES, le 11 Novembre 2019 17h55
L\

… Pour Antoine Lagneau, qui pilote également l\'Observatoire de l\'agriculture urbaine et de la biodiversité en Île-de-France, l\'ambition est ailleurs. \"Il est illusoire de penser qu\'une ville pour

Haro sur l'agriculture intensive !

par Norudan, le 08 Novembre 2019 15h49
Haro sur l

\"La PAC a conduit à une intensification des pratiques agricoles, une homogénéisation des paysages, une augmentation des pesticides et des fréquences de fauche, l’expansion de l’irrigation et

Cette année pour sauver la planète, achetez un sapin en plastique

par altitude501, le 08 Novembre 2019 13h19
Cette année pour sauver la planète, achetez un sapin en plastique

Pourquoi ? - 1 ha de sapins de noël utilise 1 ha de terre nourricière qui aurait pu produire de la viande, du lait, des céréales ou des légumes. - Une fois coupées les sapins seront exportés

"Tout est possible" : un autre film agricole

par Norudan, le 28 Octobre 2019 16h08

Alors que les médias font écho chaque jour de la destruction de notre environnement, le film est une apologie de l’écologie et de la résilience de la nature. S’ils s’en donnent les moyens, l

Pas trop dire que le Bio c'est mieux sinon ...

par Luc H, le 26 Octobre 2019 23h22

Saviez vous que APAQ-w et le secteur bio a l’interdiction de communiquer sur la plus-valu du Bio ? Tout les producteurs laitiers respectent leurs animaux mais de plus en plus de grandes fermes ne la

Visite d'une parcelle TTCR (taillis à très courte rotation) à Lontzen - Besichtigung der Kurzumtriebs-Plantage in Lontzen

par Benoît GEORGES, le 23 Octobre 2019 12h39

Dans le cadre du projet "Sensivalbois", visite de la parcelle TTCR (taillis à très courte rotation) à Lontzen avec témoignage d'un agriculteur sur la valorisation dans l'exploitation agricole de la pl

Les plus commentés

    13 commentaires
  1. Éleveurs laitiers
  2. 9 commentaires
  3. Versement de l‘avance des aides PAC
  4. 6 commentaires
  5. Produire du poulet industriel aujourd'hui? Ca profite à qui?

Les plus aimé

    41 j'aimes
  1. par Stechou : Fin année 80
    Céréales, froment 10fb, épeautre 12fb,
    Viande, veau minimum pour un bon noir 4000f...
  2. 25 j'aimes
  3. par Ricky: Viens de vendre un pie noir 45€ et un BBB mâle 130€!!!!on va se foutre de notre g.....Encore lo...
  4. 22 j'aimes
  5. par lait: prix du lait payé moins cher qu'il y a 30 ans !!!!