Quelles perspectives pour notre agriculture ?

par Enibob, le 18 Juillet 2014 20h56

Pour changer des sujets qui font appel à votre capacité de lecture, je vous propose une réflexion liée aux perspectives que nous annonce la future coalition qui veillera à notre bien-être les 5 prochaines années.
Longtemps tenue pour un secteur dépassé, l'agriculture se trouve au cœur de la mondialisation. Personne ne peut le nier. Il se fait, chez nous, que nous sommes à un tournant avec la fin du modèle économique fondé sur la subvention, modèle devenu insoutenable pour une Wallonie asphyxiée par une dette qu'elle a longtemps nié. Ajoutons à cela une PAC "convergente" avec des enveloppes amaigries évoluant vers un découplage total …
Cependant, à écouter certains lobbies, syndicats (associations de personnes qui ont pour but de défendre les intérêts professionnels et économiques de leurs membres), associations d'indignés en tout genre, anti-capitalistes, etc ... l’objectif affiché semble bien le ma...

carolo
le 19 Juillet 2014 08h19

Je me souvient de Madame Laruelle, aux congres de la F W A il a 10 ans, qui gorge chaude a dit, '' Je vait mettre l'agriculture contractuelle en place '' ... ou en est on ?
Si je comprend bien Enibob, le jours que les contractualisateurs, trouve que les producteurs sont trops chers ou pas assez bon marchez pour corriger les différence de coups ( salariaux, environnementale ou simplement trope de bureaucratie) c'est qu'il vont larguer tout les producteurs pour délocaliser ( ex Mittal) et nous on va rester sur le carreaux ? C'est sa les LIBÉRAUX...

LE REALISTE
le 19 Juillet 2014 08h36

@enibob
voilà une de vos meilleures réflexions!
ce que je ne comprends pas, c'est que la plupart des agriculteurs ne voient pas arriver le vent du boulet et investissent un peu à tord et à travers!!!

Enibob
le 19 Juillet 2014 11h09

Ma réflexion vise à placer ces "actions" dans le contexte d'une PAC "convergente", c'est à dire qui apportera des moyens réduits à la Région (voir par exemple le billet primes VA ... qui va démotiver nombre de naisseurs), des caisses régionales et communales qui ne disposeront plus des moyens à l'aune des promesses (voyez les annonces volontairement floues pour ne pas paniquer les citoyens faites hier à Namur ...) et des consommateurs dont le pouvoir d'achat va diminuer.
Que deviendront alors ceux qui auront investi en se fondant sur ces belles promesses ? Pensez-vous que l'agro-industrie sera en mesure d'acheter les produits issus de cette agriculture agro-écologique si elle veut être compétitive ?
Cela n'a rien à voir avec les "libéraux" cher monsieur. Ces promesses, ce sont des partisans d'une économie administrée qui les font. Ceux qui promettent ce qu’ils ne peuvent pas donner et qui s'obstinent à donner ce qu’ils n’ont pas en endettant et appauvrissant les générations futures.

Enibob
le 19 Juillet 2014 12h05

@ LE REALISTE
C’est un phénomène pour le moins saisissant en effet. Il n’a rien à voir avec une conspiration comme certains porte parole d'indignés ou partisans d'une économie administrée le pensent. Pour moi, ce n’est que l’expression consensuelle de personnes qui désirent plus que tout croire en des choses qui ne sont pas vraies et d’une gouvernance politique peuplée d’hommes tout aussi crédules et avides de fournir au public les discours nécessaires à la préservation de leurs emplois.
Il semblerait que certains n’aiment simplement pas la réalité et pensent pouvoir l’éteindre, comme on le fait pour une chaîne de télévision dont le programme ne plaît pas ...
Why worry ? Be happy !

carolo
le 19 Juillet 2014 13h46

Ce dont on a besoin c'est un prix qui couvre les frais nourrit sont hommes et rémunère le capital investi ; des usine agroalimentaires des fonctionnaire de la bureaucratie c'est pas nôtres tasse de thé, Avec la vente directe on trouve ce dont on a besoin . avec l'exportation on emballe les prix et puis il se casses la figure et on ce retrouve par terre .

Enibob
le 19 Juillet 2014 14h05

Tant mieux pour vous si vous écoulez toute votre production en vente directe.
Mais vu les volumes produits chez nous, ce n'est pas une solution généralisable ... Que faites vous, par exemple, des 40% de lait qui doivent trouver des débouchés en dehors de notre pays ? De la viande excédentaire ?
Comment comptez-vous atteindre en direct les plus de 900.000 habitants de Bruxelles ? Vont-ils se déplacer jusque chez vous pour vos beaux yeux ?
D'accord avec vous : si vous voulez couvrir vos frais, rémunérer le capital que vous avez investi et vivre, il vous faut obtenir un prix de vente suffisant. C'est le BA ba de tout business. Malheureusement pour vous, il n'y a pas un deus ex machina qui soit en mesure de fixer un prix qui convienne à tout le monde vu les énormes différences entre exploitations en termes de coûts d'exploitation et financiers. De quel droit, en effet, et selon quels critères, un homme politique pourrait-il prendre le risque de donner plus à celui qui produit le moins et moins à celui qui produit le plus, puisque ce sont les revenus qui rétribuent la productivité ? Depuis plus d’un siècle, la théorie économique et l’expérience historique ont établi que c’est précisément la redistribution autoritaire des revenus qui détruit sûrement mais inéluctablement le secteur productif. Il est donc impossible de régler rationnellement la question du juste revenu de chacun en dehors du marché. Les économistes sérieux le savent depuis longtemps :nous avons besoin des marchés pour connaître les échelles de valeur des consommateurs et des producteurs. Cela forme un système de prix fonctionnant dans un cadre de marché.

chris
le 19 Juillet 2014 17h01

@ Enibob Voilà ce que je constate auprès de mes clients:www.lesoir.be/603781/article/demain-terre/alimentation/2014-07-19/fort-conditionnes-par-discount-alimentaire  Il est évident qu'il n ' est pas possible d' écouler toute sa production au particulier surtout lors des pics saisonnier.Cependant, la vente directe est un fameux plus.

carolo
le 20 Juillet 2014 14h43

Les énorme différence entre producteurs Belge est un fait entres producteur Européen un un autres mais la aller augmenté c'est différence avec le monde est un leurs car on trouvera toujours un hôte qui lui oublie de compté les différence pour mieux prendre sur une plus grande marge de différence a sont profit et se faire taxé au paradis (fiscal)

guy francq
le 20 Juillet 2014 14h50

@enibob,
Complètement à côté de vos pompes....
On se rend bien compte dans vos dires que vous n'avez rien d'un agriculteur, alors que nous vivons pour le moment l'année internationale de la "ferme familiale", que nous sommes en train de perdre les valeurs de notre métier pour aller dans une agriculture hyper productrice qui perd sa qualité, sa diversité, son bon sens sans négliger le capital qu'on devrait investir alors que l'on sait très bien que après une carrière complète dans le secteur, il faudrait pour le moins que le repreneur "familial" éventuel puisse encore être en mesure de reprendre de telles sommes empruntées...
L'agriculteur n'a jamais été demandeur de primes quelconques... que l'on soit payer de nos produits à leurs justes valeurs en corrélation avec nos coûts de productions serait une bonne chose.Les 45% du budget de l' Europe soit disant pour l'agriculture.... nous n'en avons pas besoin, sur le long terme, l'on voit des personnes de 80 ans s'accrocher encore à leurs primes PAC ... tous ces AGRO -industries qui ont droit également à ce budget PAC... Pourquoi?
Plus que jamais, les agriculteurs devront ensemble chercher leurs propres solutions afin que nous soyons plus solidaires et se fédérer autour d'un projet comme la "WALLONIA FARMERS BOARD" afin d'être pris en charge par nous mêmes et faire BLOC pour une meilleure défense du secteur dans les bases fondamentales qui sont notre préoccupation de tous les jours.La " WAFAB" sera bien expliquée lors d'une conférence de presse qui se tiendra sur le stand de la FUGEA le vendredi 25 juillet à 15h 15 lors de la foire de Libramont. Cette organisation remercie déjà la FUGEA et le MIG pour leurs soutiens.

guiloupot
le 20 Juillet 2014 14h51

@enibob,
Complètement à côté de vos pompes....
On se rend bien compte dans vos dires que vous n'avez rien d'un agriculteur, alors que nous vivons pour le moment l'année internationale de la "ferme familiale", que nous sommes en train de perdre les valeurs de notre métier pour aller dans une agriculture hyper productrice qui perd sa qualité, sa diversité, son bon sens sans négliger le capital qu'on devrait investir alors que l'on sait très bien que après une carrière complète dans le secteur, il faudrait pour le moins que le repreneur "familial" éventuel puisse encore être en mesure de reprendre de telles sommes empruntées...
L'agriculteur n'a jamais été demandeur de primes quelconques... que l'on soit payer de nos produits à leurs justes valeurs en corrélation avec nos coûts de productions serait une bonne chose.Les 45% du budget de l' Europe soit disant pour l'agriculture.... nous n'en avons pas besoin, sur le long terme, l'on voit des personnes de 80 ans s'accrocher encore à leurs primes PAC ... tous ces AGRO -industries qui ont droit également à ce budget PAC... Pourquoi?
Plus que jamais, les agriculteurs devront ensemble chercher leurs propres solutions afin que nous soyons plus solidaires et se fédérer autour d'un projet comme la "WALLONIA FARMERS BOARD" afin d'être pris en charge par nous mêmes et faire BLOC pour une meilleure défense du secteur dans les bases fondamentales qui sont notre préoccupation de tous les jours.La " WAFAB" sera bien expliquée lors d'une conférence de presse qui se tiendra sur le stand de la FUGEA le vendredi 25 juillet à 15h 15 lors de la foire de Libramont. Cette organisation remercie déjà la FUGEA et le MIG pour leurs soutiens.

guiloupot
le 20 Juillet 2014 14h51

@enibob,
Complètement à côté de vos pompes....
On se rend bien compte dans vos dires que vous n'avez rien d'un agriculteur, alors que nous vivons pour le moment l'année internationale de la "ferme familiale", que nous sommes en train de perdre les valeurs de notre métier pour aller dans une agriculture hyper productrice qui perd sa qualité, sa diversité, son bon sens sans négliger le capital qu'on devrait investir alors que l'on sait très bien que après une carrière complète dans le secteur, il faudrait pour le moins que le repreneur "familial" éventuel puisse encore être en mesure de reprendre de telles sommes empruntées...
L'agriculteur n'a jamais été demandeur de primes quelconques... que l'on soit payer de nos produits à leurs justes valeurs en corrélation avec nos coûts de productions serait une bonne chose.Les 45% du budget de l' Europe soit disant pour l'agriculture.... nous n'en avons pas besoin, sur le long terme, l'on voit des personnes de 80 ans s'accrocher encore à leurs primes PAC ... tous ces AGRO -industries qui ont droit également à ce budget PAC... Pourquoi?
Plus que jamais, les agriculteurs devront ensemble chercher leurs propres solutions afin que nous soyons plus solidaires et se fédérer autour d'un projet comme la "WALLONIA FARMERS BOARD" afin d'être pris en charge par nous mêmes et faire BLOC pour une meilleure défense du secteur dans les bases fondamentales qui sont notre préoccupation de tous les jours.La " WAFAB" sera bien expliquée lors d'une conférence de presse qui se tiendra sur le stand de la FUGEA le vendredi 25 juillet à 15h 15 lors de la foire de Libramont. Cette organisation remercie déjà la FUGEA et le MIG pour leurs soutiens.

guiloupot
le 20 Juillet 2014 14h52

@enibob,
Complètement à côté de vos pompes....
On se rend bien compte dans vos dires que vous n'avez rien d'un agriculteur, alors que nous vivons pour le moment l'année internationale de la "ferme familiale", que nous sommes en train de perdre les valeurs de notre métier pour aller dans une agriculture hyper productrice qui perd sa qualité, sa diversité, son bon sens sans négliger le capital qu'on devrait investir alors que l'on sait très bien que après une carrière complète dans le secteur, il faudrait pour le moins que le repreneur "familial" éventuel puisse encore être en mesure de reprendre de telles sommes empruntées...
L'agriculteur n'a jamais été demandeur de primes quelconques... que l'on soit payer de nos produits à leurs justes valeurs en corrélation avec nos coûts de productions serait une bonne chose.Les 45% du budget de l' Europe soit disant pour l'agriculture.... nous n'en avons pas besoin, sur le long terme, l'on voit des personnes de 80 ans s'accrocher encore à leurs primes PAC ... tous ces AGRO -industries qui ont droit également à ce budget PAC... Pourquoi?
Plus que jamais, les agriculteurs devront ensemble chercher leurs propres solutions afin que nous soyons plus solidaires et se fédérer autour d'un projet comme la "WALLONIA FARMERS BOARD" afin d'être pris en charge par nous mêmes et faire BLOC pour une meilleure défense du secteur dans les bases fondamentales qui sont notre préoccupation de tous les jours.La " WAFAB" sera bien expliquée lors d'une conférence de presse qui se tiendra sur le stand de la FUGEA le vendredi 25 juillet à 15h 15 lors de la foire de Libramont. Cette organisation remercie déjà la FUGEA et le MIG pour leurs soutiens.

Enibob
le 20 Juillet 2014 16h38

J'ai compris, pas besoin de répéter 4 fois sous des noms différents ...
Ceci dit, je vous souhaite bonne chance avec votre groupement : ne l'ai-je pas suggéré à plusieurs reprises et dénoncé le fait que nos autorités ne mettaient pas cet acquis du paquet lait en musique ?
N'ai-je pas dénoncé à de nombreuses reprises le fait que vous ne connaissiez pas à l'avance le montant que vous alliez recevoir pour votre lait, aberration totale pour qui veut gérer correctement son exploitation ?
N'ai-je pas, à de nombreuses reprises, mis en évidence que l'endettement provenait principalement du montant demandé par le" fermier familial" lorsqu'il remet une exploitation qu'il a fait grandir à son fils/fille (vous le reconnaissez implicitement d'ailleurs) ? Et qu'il serait utile de réfléchir à un système qui dissocierait foncier et exploitation ?
Ce que je constate, c'est que, à chaque fois, vous vous enfermez dans un schéma et que vous rejetez tout ce qui ne correspond pas à votre "vérité" ... Ce n'est pas ainsi que vous obtiendrez gain de cause.

carolo
le 20 Juillet 2014 19h57

@ Enibob ; moi ce que je voie en vous c'est un CAMÉLÉON !

LE REALISTE
le 21 Juillet 2014 08h37

@guy francq
ok pour vos propos mais pourquoi beaucoup d'agriculteurs investissent dans des projets d'élevage (poules, poulets d'en graissement, vaches laitières..)qui sont en fait des ateliers hors sol et qui font le bonheur des agro-industries!
maintenant, même les vaches laitières sont devenues comme des poulets d'engraissement (plus de pâturage; elles mangent, boivent, se font traire et dorment!!!)
alors, l'agriculture familiale cela me fait bien rigoler!!!!!

Enibob
le 21 Juillet 2014 18h22

@ le carolo
vous n'avez pas de bonnes lunettes !
vous ne comprenez pas que nous vivons dans un monde différent et que s'accrocher dans des combats d'arrière garde cela ne sert pas à faire bouger les choses.

Envoyer
Fermer

Surchargé travail

par Travail, le 20 Mai 2022 14h11

Parmi les forumeurs, certains ont-ils plus vite recours au service de remplacement plutôt qu\'à l\'entreprise ou un indépendant ? Quand on est équipé bien sûr. Par exemple, remplacement pour les t

Montzen: un distributeur automatique de viande

par Benoît GEORGES, le 19 Mai 2022 19h29

[Vidéo] \"Du pain, des fruits ou encore des pizzas, disponibles 24h sur 24 et 7 jours sur 7 via un distributeur automatique. Le concept n’est pas neuf mais il tend à se développer dans notre régi

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Les circuits courts : une filière encore rentable?

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 18h40

Reportage de RTBF Info avec Grégoire Bert (Les Jardins de Mimie), Florent Hawotte (Centre Interprofessionnel maraîcher) à Houyet ainsi qu’Eric Gessel et des consommateurs à Woluwé. 16 producte

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 7 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. Les circuits courts : une filière encore rentable?

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  2. 17 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...