Lecture à mettre dans toutes les mains ...

par Enibob, le 01 Mars 2014 20h52
http://www.amazon.fr/product-reviews/B00BU0P0ZO/ref=acr_offe ...

Un livre contre les préjugés, un ouvrage passionnant et plein de fraîcheur, à même d’apporter une autre vision du libéralisme, bien loin des idées reçues : "Le libéralisme raconté, pour que nos enfants vivent libres", par Jean-Marc Paturle.
Pourquoi ? On pourra y lire comment l'auteur évoque le libéralisme tant décrié non seulement en France mais aussi chez nous, notamment par nombre de commentateurs éclairés de ce site : "Dans le débat public, il suffit en effet de qualifier de libéral son interlocuteur, ou les propos qu’il avance, pour s’éviter d’avoir à développer une fastidieuse argumentation à son encontre. Aussitôt, le téméraire est contraint à une humiliante retraite et, pour se faire pardonner son audace, se doit d’afficher son attachement au mythe de la justice sociale, s’il veut pouvoir continuer la discussion. Le comble est atteint lorsqu'on vous traire d’ultralibéral. Vous n’ê...

Agro
le 02 Mars 2014 09h56

Que deviendraient les pauvres assistés gauchistes sans les impôts des mauvais capitalistes ?

Enibob
le 02 Mars 2014 11h44

@ Agro
Toujours ce besoin compulsif d’enfermer vos idéaux, vos pratiques en les étiquetant et en les opposant aux autres. Trouver votre identité dans le rejet, cela vous grandit pas !

Enibob
le 02 Mars 2014 12h14

Pour qu’une personne reçoive sans travailler, une autre personne aura dû travailler sans recevoir. Le gouvernement ne peut pas donner quoi que ce soit à qui que ce soit sans l’avoir confisqué d’abord à quelqu'un d’autre.
Le jour où certains se disent qu'ils ne doivent pas se soucier parce que d'autres prennent soin d’eux, et que ces derniers commencent à se dire que cela ne vaut pas la peine de travailler parce que d'autres vont bénéficier du fruit de leur travail, cela, mon cher ami, c'est le début de la fin ...
La richesse, cher Agro, ne se multiplie pas en la répartissant ...

tirelipimpon
le 03 Mars 2014 11h00

"Un rappel de l'enjeu : les agriculteurs, familiaux ou autres, VONT DEVOIR TROUVER des solutions pour faire face à une croissance démographique attendue à plus de 9 milliards de bouches à nourrir en 2050, dans un contexte de changement climatique, de raréfaction des ressources naturelles, de compétition pour l'utilisation des terres et de sauvegarde de la biodiversité " 27/2/14 "Le jour où certains se disent qu'ils ne doivent pas se soucier parce que d'autres prennent soin d’eux, et que ces derniers commencent à se dire que cela ne vaut pas la peine de travailler parce que d'autres vont bénéficier du fruit de leur travail, cela, mon cher ami, c'est le début de la fin... Le jour où les consommateurs se disent qu'ils ne doivent pas se soucier de leur alimentation parce les éleveurs vont bien en prendre soin et que ces éleveurs commencent à se dire que cela ne vaut plus la peine tellement la compétition est rude et parce que d'autres vont bénéficier du fruit de leur travail, c'est le début de la fin

Enibob
le 03 Mars 2014 12h57

Je faisais référence à la confiscation par l'Etat des fruits du travail. Pas aux échanges librement consentis entre opérateurs économiques.
Lorsque l'offre diminuera parce que ceux qui soit estimeront qu'on les gruge (votre hypothèse) ou qui ne seront pas en mesure de répondre aux besoins d'un marché concurrentiel (la réalité) arrêteront leur production, les prix remonteront et d'autres se saisiront de l'opportunité pour se lancer dans la production.
Regardez ce qu'il se passe aux USA aujourd'hui : après décapitalisation (abattage des vaches) parce que prix trop bas par rapport aux coûts de production (maïs trop cher en raison des subventions éthanol), il y a maintenant reconstitution du cheptel (maïs en diminution, prix de la viande en hausse) et pénurie de génisses pour abattage ...
Je pense que, comme nombre de vos collègues, vous n'avez pas encore compris que les protections que la PAC a apportées des années durant sont derrière nous. Par contre, d'autres l'ont compris et s'organisent en conséquence. Et répondront aux défis rappelés. Parce que ce sont des entrepreneurs. En espérant pour eux que l'Etat, dans sa recherche d'une hypothétique égalité, ne leur confisquera pas les fruits de leur travail.
C'est pourquoi on ne peut pas parler d'une agriculture familiale, mais d'agricultureS familialeS. Au pluriel.

Enibob
le 03 Mars 2014 15h12

A l'heure d'écrire ce commentaire, 4 visiteurs n'ont pas aimé mon commentaire qui conclut "La richesse, cher Agro, ne se multiplie pas en la répartissant ...".
Ce sont probablement des nostalgiques de la traversée du désert de Moïse, lorsque la "Manne céleste" tombait du ciel ...
Des visiteurs déconnectés de la réalité économique, qui ignorent (ou ne veulent pas admettre) qu'en agriculture, comme ailleurs, une entreprise n’est pérenne que si elle reste compétitive. Et que pour ce faire elle doit pouvoir investir. Comme les capitaux ne viendront certainement pas d’un E?tat noyé dans les profondeurs des déficits et des dettes publiques et dont les caisses sont vides, elles doivent de?gager un be?ne?fice, ou avoir un projet suffisamment se?duisant pour attirer des partenaires financiers externes, pre?ts a? parier sur l’avenir.
Ils pourront donc confirmer ici qu'ils n'aiment/ne veulent pas cette réalité, préférant, tout en jouant les marchands de peurs, se réfugier sous les jupes d'un Etat "nounou" qui les borde et les protège et qui anéantit l'esprit de responsabilité ...
A vos clicks !

Enibob
le 04 Mars 2014 08h00

Sur 452 visiteurs, 6 préfèrent se réfugier sous les jupes de l'Etat nounou ...

observateur
le 04 Mars 2014 08h35

@ enibob
75% pour et 25 contre CQFD

Enibob
le 04 Mars 2014 09h31

Voulez-vous dire par là que 75% des visiteurs de ce site, supposés être des entrepreneurs, préfèrent une économie dirigée plutôt qu'une économie libre ? Ceux qui veulent vivre aux dépens de ceux qui travaillent ?
Et que 8 sur 452 cela est représentatif ?
Vous devez faire partie de ceux qui s'autoproclament les représentants de la majorité !
Allez, cliquez "je n'aime pas" si cela vous permet d'exister !

observateur
le 04 Mars 2014 16h37

Ce qui vaut pour moi vaut pour vous

Enibob
le 04 Mars 2014 17h02

Oui maître bobine !

tirelipimpon
le 04 Mars 2014 17h39

Johan Rivalland nous présente le libéralisme de la façon suivante :« Le libéralisme, en effet, c’est d’abord une attitude morale, celle qui consiste à respecter autrui, à adopter une attitude de modestie à l’égard du savoir d’autrui, en contraste avec l’arrogance des décideurs publics qui croient tout savoir sur tout et qui croient pouvoir décider de tout, bien mieux que ceux qui sont concernés. Et c’est parce que le libéralisme a un fondement moral incontournable et unique qu’il peut être la source non seulement de la prospérité, mais aussi de l’harmonie sociale ». « le libéralisme se situe à l’exact opposé de l’impérialisme : alors que le libéralisme suppose le respect absolu de la personne humaine et de ses biens, l’impérialisme au contraire consiste en la domination d’un peuple sur un autre ».

En résumé, c'est le portrait du maitre de notre site agricole et je doute maintenant qu'il soit encore libéral. L'adepte libéral aurait-il versé dans le coté obscur du dirigisme à petite échelle,celle d'agri-web.

Benjy
le 04 Mars 2014 22h48

par Enibob, le 04 Mars 2014 08h00
Sur 452 visiteurs, 6 préfèrent se réfugier sous les jupes de l'Etat nounou ...


Cher Enibob,

Vous avez ici la possibilité de la libre expression, celui qui n'est pas d'accord peut laisser un commentaire, ou cliquer sur j'm pas ou j'm .

Si tt le monde était d'accord avec vous, vous auriez bcp plus de" j'aime"

Même avec la preuve sous vos yeux, vous cherchez encore à trouver la preuve que les autres ont tord... Ce que vous avancez est votre propre analyse, pas celle des autres... Les 452 ne sont pas obligé de penser comme vous?!?!
Si vous aviez quelque chose a vous, je parle d'une exploitation agricole, vous seriez moins fervent de vos idées... Vous qui parlez et revendiquez tant la liberté de chacun de ses choix, vous avez ici la liberté de chacun de voter! le résultat est a lire sous votre réponse ! !!!

Ps: je sais pas pourquoi, mais je ne parviens pas avec mon pc de cliquer sur j'aime ou j'aime pas!? uniquement sur tablette...

Enibob
le 05 Mars 2014 09h13

J'attends toujours les arguments ...
Je ne trouve que des slogans ...
Bien à vous !

Cotisant
le 05 Mars 2014 09h37

Si Enibob et Moreau vont plus de 10 fois par jour sur le site, vous comprenez que les visiteurs sont nombreux mais vous n'avez droit qu'à 'un seul "j'aime" par commentaire...Cqfd

tirelipimpon
le 05 Mars 2014 22h05

Par contre, les consommateurs qui recoivent de l'état leurs indemnités pour non-activité et aucune productivité, là, jamais la moindre critique.

Enibob
le 05 Mars 2014 22h06

Pas d'arguments. Le "j'aime pas", outil des paresseux et de ceux qui n'ont pas d'idée et qui sont par principe contre ceux qui sont pour et pour ceux qui sont contre ...
Confirmation dans ce cas : ceux qui sont pour la dictature de l'Etat, la fin de nos libertés ... Ils envahissent ce site de plus en plus ...

Enibob
le 05 Mars 2014 22h11

Ceux là, cher tirelipimpon/le pay, ce sont ceux qui ont le plus intérêt à ce que l'etat nounou persiste et qui sont ceux que je dénonçais comme ceux qui "se disent qu'ils ne doivent pas se soucier parce que d'autres prennent soin d’eux". Vous avez une mémoire déficiente ...
Allez, cliquez "j'aime pas" !

Benjy
le 06 Mars 2014 01h09

J ai aucun slogant, juste des dettes et peu de temps a vous répondre... Chacun comble ces journées comme il l entend. Moi m'a journée et mes soirée c est travail, pour lire des commentaires en fin de journée du type que vous écrivez cher enibob. Chaque entrepreneur crève ajd vous ne le savez pas??
Allez cher agri, bonne journée à tous, le bon temps arrive...

Allez pour le fun combien de j aime pour votre petit benjy???

Enibob
le 06 Mars 2014 22h17

Youpie, Benjy a gagné le concours ! Ses dettes vont baisser et le prix du lait va remonter !
LOL

Benjy
le 07 Mars 2014 10h31

Ok j'agrandi le bac a sable pour Enibob il fait bon tu peux aller jouer dehors...

Moi j'ai en plus de mes betes les terres a commencer... et pas le temps de continuer à essayer de se faire comprendre... A la longue de vous retrancher derrière un écran de prendre tt ceux qui ne parviennent pas pour de la crotte pour justifier un décret européen ou une idéologie mondiale, vous aurez d'office votre commentaire suivi de j'aime pas, ca vous conviendra mieux, de moins en moins vont répondre, vous lire et cliquer...

Va te mettre dehors dans ta chaise longue au soleil, tu seras moins triste de ta vie, ca évitera de porter ta colère sur moi qui ose te répondre et sur les autres. Les autres tu les casses dès leurs premiers commentaires.. Perso c'est pas comme ca que je mène un débat... chacun son truc...

Ps: n'oublie pas ta crème solaire... LOL...(Rires très fort)

bobine
le 07 Mars 2014 19h51

@ enibob
Le Benjy 07 Mars 2014 10h31, c'est le meilleur conseil qu'on puisse te donner. Tout est résumé. Plutôt que de réagir comme à l'habitude, respire un coup, relis son commentaire, invente toi une vie, et lâche les baskets aux utilisateurs de ce site (par les agriculteurs, pour les agriculteurs). Ciao.

Enibob
le 08 Mars 2014 14h45

Une citation de Ludwig von Mises : "Dans la vie d'un névrosé, le "mensonge salvateur" possède une double fonction. Il ne le console pas seulement des échecs passés, mais lui offre aussi la perspective de succès futurs. En cas d'échec social, le seul qui nous concerne ici, la consolation consiste à croire que l'incapacité d'atteindre les buts élevés auxquels on aspirait n'est pas due à sa propre médiocrité mais aux défauts de l'ordre social. Le mécontent attend du renversement de cet ordre la réussite que le système en vigueur lui interdit. Par conséquent, il est inutile d'essayer de lui faire comprendre que l'utopie dont il rêve n'est pas possible et que le seul fondement possible d'une société organisée selon le principe de la division du travail réside dans la propriété privée des moyens de production. Le névrosé s'accroche à son "mensonge salvateur " et quand il doit choisir entre renoncer à ce mensonge et renoncer à la logique, il préfère sacrifier cette dernière. Car la vie serait insupportable à ses yeux sans la consolation qu'il trouve dans l'idée du socialisme. Elle lui dit que ce n'est pas lui, mais le monde, qui est responsable de son échec : cette conviction accroît sa faible confiance en lui et le libère d'un pénible sentiment d'infériorité."
Ecrit en 1927, ce texte explique très bien, 87 ans plus tard, le modus vivendi des névrosés accrocs du "j'aime pas" ...

Cotisant
le 08 Mars 2014 17h03

Pour les malades qui soufrent de névroses, et d'affections nerveuses virtuelles, nous sommes en 2014 et que va t-'il se passer avec les super prélèvements belges pour ceux qui ont produit trop de lait ? Moi, je vais produire juste mon quota et le reste, je vais le boire ou le faire boire pour ne pas devenir névrotique....

Envoyer
Fermer

Paroles de producteurs avec Didier Gustin

par Benoît GEORGES, le 07 Août 2022 17h15

Dans cet épisode, le Collège des Producteurs est à nouveau en compagnie de Didier Gustin, éleveur de vaches laitières à Raeren. www.facebook.com/watch?v=433825425350722  ou www.youtube.co

Adaptations à la sécheresse - Améliorer la résilience fourragère sur l\'exploitation

par Benoît GEORGES, le 29 Juillet 2022 02h02

agriwalinfo.wixsite.com/website-1/résilience-fourragère  Face aux sécheresses, il est envisageable de réagir de manière anticipative ou réactive. Selon la sévérité du phénomène, les disp

Appréhender l’évolution des sécheresses en Belgique

par Benoît GEORGES, le 20 Juillet 2022 17h56

[Vidéo article] … Une sécheresse agricole se caractérise par un déficit entre les précipitations et l’évapo-transpiration potentielle, soit la demande en eau des cultures. La réponse poss

ACISEE : félicitations !

par Benoît GEORGES, le 14 Juillet 2022 22h53

Suite à la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l’Eau adoptée fin 2000 par le Parlement européen, des mesures de protection des eaux ont été prises, dont notamment l’inclusion du Plan de

Foire de Libramont - Comment obtenir vos places via PAC-ON-WEB

par Benoît GEORGES, le 13 Juillet 2022 00h15

L’Organisme payeur de Wallonie tient à préciser les modalités d’obtention de places pour la Foire de Libramont pour les agriculteurs. A la rubrique « Soumission » de la déclaration de superf

Fortes chaleurs - Les conseils de l\'Institut de l\'élevage idele

par Benoît GEORGES, le 11 Juillet 2022 19h17

Cette semaine, il va faire dans beaucoup de régions avec des niveaux de THI élevés sans rafraîchissement important la nuit. Dès 22°C à 25°C, les ruminants entrent en situation de stress thermi

Les plus commentés

    26 commentaires
  1. Remise
  2. 25 commentaires
  3. Le fiasco des entrées à la foire
  4. 13 commentaires
  5. Sécheresse

Les plus aimé

    24 j'aimes
  1. par Pride: Honteux de dire ça....
    Ils oublient les 25 dernières années en arrière ou on a dû cravacher pou...
  2. 22 j'aimes
  3. par Phil.0: On entend vraiment toutes conneries contradictoires à la télé. En 5 minutes, ils parviennent à f...
  4. 21 j'aimes
  5. par Stechou : Je l'ai vu également, on est pas le premier avril ? Je pense que c'est la sécheresse qui lui fait mi...