Perspectives pour le lait

par JM Moreau, le 01 Mai 2013 20h28
Perspectives pour le lait

Intéressant échange autour de la question ingénue de notre amie galère. J'espère qu'elle a suivi le conseil avisé de Benjy de contacter directement la laiterie qui faisait l'objet de la rumeur qui l'a troublée !
Ce qui est certain et qui ne fait pas l'objet de rumeurs, c'est que la production européenne de lait de ce début d'année est en baisse de plus de 2,5% en raison des conditions météorologiques difficiles de ce début d'année, des prix élevés des concentrés et de la mauvaise qualité des aliments de ferme récoltés l'an dernier. Les livraisons en France sont en baisse de 6% pour les trois premiers mois et l'Italie est en baisse de 6%. L'Irlande a terminé l'année contingentaire 2013 près de 4% sous son quota, après un dépassement l'an passé. En Nouvelle-Zélande, premier exportateur, la production, dans la meilleure des hypothèses, sera au terme de leur campagne, du même ordre que celle de la saison passé. En...

Benjy
le 01 Mai 2013 23h08

Mr Moreau,

Avant de faire un pécule de coté, on va dobord payer le retard en facture accumulé durant les années passées.
Le pécule, c est pour le wallon qui n'a pas les charges des jeunes éleveurs qui ont fait le choix d'invesstire. Tout comme un véhicule, les infrastructures sont qq fois a rénover ou a nenouveler!! Dans se cas la, et lorsque vous avez vos rembourssements quand la crise est la ou les mauvaises années, il est alors très difficile de passer le cap !!

Le paradis
le 02 Mai 2013 05h20

Et en Belgique ? Production moindre. Producteurs en baisse et le prix du lait sera un peu en hausse quand les gros mois de production seront passés.......

Noël
le 02 Mai 2013 05h45
jeune agri
le 02 Mai 2013 09h07

D'accord avec Benjy

D'autant plus que notre marché même si quelque peu régulé par l'offre aujourd'hui, vous ne citez nullement le marché de la demande. Où en est-elle cette demande? D'autre part, si les marchés auront tendance à aller mieux, je suis presque certain que d'ici la fin de l'année on trouvera un nouveau scandale ou une maladie, ... de quoi refaire tomber ceux qui auraient voulu y croire. Et puis n'oublions pas que les marchés sont fragiles avec cette industrie, ce capitalisme et ces lobbys. je ne suis pas pessimiste mais je ne veux pas me réjouir trop vite. Surtout que cela va nous mener à 2015...

le wallon
le 02 Mai 2013 22h02

C'est quand même bizarre que l'on parle toujours de moi, enfin ... (rire )

Nous voila début mai, le plus beau moment de l'année pour moi . Le réveil de la nature ......
Aujourd'hui, c'est un grand jour après plusieurs mois d'étable mes vaches ( 47 ) sont de retour en pâture . Quel plaisir pour ces animaux de pouvoir brouter une bonne herbe de une dizaine de cm, riche en vitamine, énergie et protéine .
Mais pour la transition , j'ai placé mon long bac roulant de 8 m sur la dalle de béton avec du maïs et du préfané .
Mais animaux sont content de retourner en pâture et moi aussi car je peux remiser mes deux brouettes pour l'hiver prochain (mdr )

JM Moreau
le 03 Mai 2013 08h27

Je pensais que vous aviez de la mémoire M jeune agri !
Régulièrement, il est rapporté que la demande européenne est en berne, en liaison avec la crise : rappelez vous les billets et commentaires autour de Danone ...
Par contre, et cela a dû vous échapper dans mon billet, la demande asiatique pour les poudres ne faiblit pas et c'est cela, qui tire les prix actuels vers le haut et qui fait que les transformateurs engagés sur ces marchés ont besoin de lait.
J'ai pris note de votre réflexion M Benjy : reconstituer une trésorerie équilibrée est en effet une priorité si elle a été mise à mal suite à des investissements qui n'avaient pas tenu compte d'une volatilité importante dans la foulée de l'euphorie de 2007 ...
Ce que je voulais souligner, c'est que la volatilité restera un facteur important et qu'il ne faut pas oublier les leçons d'un passé récent et que les investissements prioritaires dans ce contexte, devraient viser à diminuer les coûts de production.

bobine
le 03 Mai 2013 21h02

@ jeune agri
ouf... enfin qqun qui comprend... au moins les discours de trolls sur ce site ne doivent pas servir de référence à votre secteur !

le wallon
le 03 Mai 2013 21h49

@ jeune agri

Vous dites que vous êtes seul ?

Si vous voulez je peux demander à ma fille aînée qu'elle vous cherche une compagne qui pourra vous aider à la ferme ?

L'autre jour ma fille ma raconté que c'est terrible les femmes dans les pays de l'est qui cherche à faire leurs vies avec des agri en Europe occidentale .
Dans certains pays à forte densité agricole, il y a plus de femmes que d'hommes dans les campagnes donc il y a l'embarras du choix chez eux !

Bon fini de parler de ça, demain je lave mon étable au karcher pour qu'il soit bien propre pour l'hiver prochain .
Le temps est magnifique, les hirondelles sont heureuses, ainsi que les vaches ...... Que vouloir de plus ?

Colette
le 03 Mai 2013 23h04

ho moi aussi le wallon je travaille avec des filles des pays de l'Est ;-)))

1000
le 03 Mai 2013 23h20

oui moi j ai deja fait le lavage des etables
super le tps pour ça!!
ça seche bien en plus....
n oublie pas de chauler les murs le wallon!!;)car moi je l ai deja fait....lol

jeune agri
le 04 Mai 2013 20h45

@ le wallon
ça ne sera pas nécessaire, je suis déjà marié ... avec une fille de ferme ...et 2 enfants ... petits... mais son boulot temps plein à l'extérieur et la prise en charge des enfants pendant les heures de la besogne lui suffisent déjà.

jeune agri
le 04 Mai 2013 20h53

@ le wallon
parce que vous faites ça aussi dans la famille? je vais finir par croire que tu es le parrain de cette maf....

JM Moreau
le 04 Mai 2013 22h04

@ jeune agri
Merci pour vos conseils, mais ces stages ont déjà été faits, il y a longtemps ... sans vouloir vous offusquer.
Sachez aussi une chose : je ne chapeaute pas le secteur du lait et je ne pense pas agresser qui que ce soit en attirant l'attention sur l'existence d'une forte volatilité et la pertinence des conseils de M le Wallon !
La politique agricole, et donc celle du secteur lait, est définie par le Conseil où siègent les Ministres de l'agriculture des 27. Ils décident démocratiquement selon les règles établies par les traités, lesquels ont été approuvés par les parlements des 27 EM. En Belgique, il y a le Parlement fédéral et ceux des Régions : y siègent ceux que vous, vos collègues et les électeurs ont démocratiquement envoyé pour vous représenter.
Et VOTRE réalité n'est pas celle de M le Wallon ni celle de M Benjy, ni celle du producteur laitier X qui est installé en Bretagne. De mon expérience, j'ai depuis longtemps constaté que chaque exploitation est différente. La seule réalité qui existe, c'est celle du marché que chaque transformateur adresse selon sa propre stratégie, selon sa propre perception de la situation. Et c'est le résultat de cette stratégie qui, in fine, détermine le prix auquel votre lait est acheté.
N'en déplaise à ceux qui voudraient que l'on crée un système dirigiste avec des prix réglementés, ce n'est pas vers cette situation que l'on tend, que du contraire. Et je n'y suis pour rien !

Martin
le 05 Mai 2013 07h26

www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202728308641-le-prix-de-la-poudre-de-lait-est-au-plus-haut-historique-561636.php 

La sécheresse de la NZ va faire réfléchir les industriels transformateurs....et les contrats .... le prix de la poudre serait monté de 25%....
Ils peuvent avoir peur.... mais vont-ils payer à la forte hausse le prix au producteur...?

perdu
le 05 Mai 2013 07h30

là ce n'est pas gagné vu comme cela monte depuis un moment déjà
nous ne recevons que des pécadilles

le paradis
le 05 Mai 2013 11h03
Cotisant
le 05 Mai 2013 11h37

Dès avril, le prix devrait monter ? çà fait plus de 3 mois cette sécheresse. Et qui sait si cela se pourrait aussi se passer chez nous, mais en attendant j'en connais qui restent assis devant l'écran pour revendiquer ce que leurs cotisants attendent d'eux ... C'est devenu un Fait Wallon
Amorphe..
www.web-agri.fr/observatoire_marches/article/secheresse-neo-zelandaise-une-aubaine-pour-les-producteurs-laitiers-europeens-1929-89429.html 

jeune agri
le 05 Mai 2013 11h52

@ JM Moreau

je suis d'accord avec vos derniers commentaires. Seulement, je pensais que cela n'était pas une utopie de planifier une reprise d'exploitation sur un prix de vente du lait situé entre 30 et 35 cents et des achats entre autres de concentrés (puisque principal achat) à un prix situé entre 250 et 350 euros/to. et cela en se laissant une marge de manoeuvre. Seulement on y est pas! alors l'auriez-vous prévu. Et si comme Le Wallon (comme souvent cité), j'avais établi mon plan financier sur un prix de vente de 25 cents, je n'aurais sans doute pas repris. alors oui d'accord avec vous mais ai-je vraiment fauté? je vous le demande.

le wallon
le 05 Mai 2013 15h22

C'est bien "jeune agri "!

JM Moreau
le 05 Mai 2013 21h19

Remarquez, M jeune agri, que je n'ai jamais écrit que vous aviez fauté. Vous avez fait vos choix en toute liberté (j'espère), une banque vous a suivi, l'administration a probablement donné son accord pour les aides à l'installation et je ne connais pas tout ce qui entoure d'habitude une reprise. Pour avoir analysé plusieurs dizaines de ce type de dossiers, je sais que ce n'est pas toujours simple ...
Ceci précisé, je pense que votre fourchette de prix pour le lait a été estimée sur base des prix payés au cours du 2ème trimestre de 2008 (mars : 36,32 - juin 30,35) : la chute constante constatée au cours des 6 premiers mois de 2008 aurait dû allumer une lampe clignotante d'alerte, tant auprès de votre banquier que des analystes de l'administration ... Mais, je suis d'accord avec vous, personne à cette époque ne s'imaginait qu'on allait arriver 12 mois plus tard (mai-juin 2009) à un peu moins de 21 euros.
Je vous ferai toutefois remarquer que depuis août 2010 (31,13 euros), le prix est dans votre fourchette.

JM Moreau
le 05 Mai 2013 21h19

Suite
Quant au coût des aliments, leur hausse était prévisible lorsqu'on examine le marché des céréales et du soja. En 2007 vous aviez déjà eu une forte hausse des denrées alimentaires ayant même provoqué ce que l'on a appelé les "émeutes de la faim", dues à la pauvreté des habitants de certaines villes. Et la forte augmentation de la demande chinoise en maïs et soja ne date pas de maintenant. Je pense avoir régulièrement informé de cela en présentant les résultats d'analyses sur le boom de la demande en viandes de volailles et surtout de porc dans ce pays suite à l'amélioration du pouvoir d'achat des chinois et l'impossibilité matérielle de la Chine de produire sur son territoire ces grains nécessaires pour alimenter ces élevages. Je pense avoir aussi régulièrement attiré l'attention sur la nécessité de renforcer son autonomie alimentaire par des exemples de résultats financiers publiés dans divers pays d'Europe ou ailleurs, notamment les synthèses de l'IFCN.
Mais peut-être les sarcasmes des "spécialistes" genre bobine, sollecus, 007 et autres pompier, marcel, le pay, tirelipimpon ou noël ont-ils plus retenus votre attention : que connaît en effet quelqu'un qui n'est pas du milieu n'est-ce pas et, surtout, qui n'est pas derrière le cul des vaches ?
NB : les prix cités sont les prix moyens effectivement payés en Belgique, tels que communiqués à Eurostat par les autorités belges compétentes.

JM Moreau
le 05 Mai 2013 21h29

@ Noël
En Belgique, cher Monsieur, l'Etat ne se mêle pas comme en France des relations commerciales entre les opérateurs. il se contente de confisquer une grande partie des richesses produites pour distribuer les cadeaux qu'il estime nécessaire pour se maintenir au pouvoir et rembourser dettes et intérêts des dettes qu'il a contractées pour augmenter ses largesses.
Votre grande expérience, au cas où la situation changerait, pourrait être proposée pour jouer ce rôle de médiateur. Nombreux sont en effet les français à venir s'établir chez nous ... Rappelez-vous : nous avons de bonnes bières ...

Enibob
le 05 Mai 2013 23h40

Pour info, la pluie est tombée en NZ, ce qui rend espoir aux producteurs pour la fin de leur saison, les pâturages reverdissant ...
Ce n'est plus tellement la production néo-zélandaise qui inquiète, mais la faiblesse du démarrage de la production dans l'hémisphère nord ...

le Pay
le 06 Mai 2013 12h10


@ Mr Moreau
Un sécrétaire de la FWA, banquieer Créan, nous a confié qu'il n'était pliuus possible de faire des plans de reprise. Avant ils faisait une projection obtimiste et une projection pessimiste et la réalité s'avérait souvent être au milieu. Aujourd'hui il ne sait plus sur quoi se baser.
L'agri de demain est donc soit le jeune qui reçoit sa ferme = agriculture de baron, ou l'intégration indusrtrielle avec les risques que celà engendre pour le consommateur, prix et qualité.

jeune agri
le 06 Mai 2013 12h34

@ le pay,

merci de votre réaction, ça me console un peu ...

@ le wallon,

Qu'entend tu par "c'est bien"? je pense que tu as raison sur bon nombre de points entre autres sur le prix projeté de vente de ton lait (soit 25) mais j'ai voulu être plus optimiste que toi! et cela conditionne la réussite de mon projet ... la preuve en est aujourd'hui.

le wallon
le 06 Mai 2013 15h56

@ jeune agri

ce que je voulais te féliciter, c'est que tu as une famille !
N'oublie jamais que la famille doit passer avant ton travail !!!
Chez certains agri., il y a des têtus comme des mules et ne pensent qu'à s'agrandir, aiment trop l'argent ..... le comble dans tout ça, c'est qu'ils sont célibataires ! Ils verront lorsqu'ils seront plus sage, les erreurs qu'ils ont fait dans leurs vies .

Il vaut mieux un petit chez soi et avoir une famille, qu'être gros et tout puissant mais seul .

Pour le prix des reprises, je sais qu'il y a de l'injustice mais aussi que le prix du lait aurait du être plus élevés pour tous ceux qui reprennent des exploitations mais il faut bien faire avec .
Etre agriculteur restera toujours un métier de passionné . Il faut voir dans d'autres domaines s'ils sont mieux loti et je pense qu'il y a des gens malheureux car ils font un métier qu'il n'aime pas plus que cela .

Sucelos
le 08 Mai 2013 17h48

Mr Enibob

Vous allez remplacer Mr Trullemans en météo NZ.. Existe t-il une saison là-bas ?..
Les gens du nord en ont marre du prix glacial qui est imposé. Comment parler de démarrage quand les batteries sont plates ! On voit que vous n'êtes pas au Courant de la gourmandise glacée des industriels du Nord...

Enibob
le 08 Mai 2013 20h52

sucelos alias sollecus alias 007, êtes vous membre d'une coopérative ?

Sucelos
le 09 Mai 2013 08h34

Pourquoi autant de faillites dans les entreprises ? et chez les pme. Pourquoi tant de petits commerces abandonnent et ne sont pas repris ?
Le prix mondial ? Avec les charges particulières nationales et des lois sociales inexistantes dans certains états.
Suite à une augmentation des produits laitiers de 2006 et 2007 fut créé le Dairy Global Trading et dès 2008, ce fut la descente en flèche des prix des produits laitiers selon le marché mondial. Nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. Je suis resté sur les courtes ondes avec la flambée des intrants et vous êtes sur les hautes fréquences avec la transparence Fronterra qui régularise les marchés inégaux sans tenir compte des différents coûts de production dans les continents.... Aux enchères bimensuelles, ils se connaissent tous entre eux. Vous voyez le complot Mr ENIBOB

Benali
le 10 Mai 2013 06h00

Et pendant ce temps les chinois construisent d'énormes fermes laitières......

China Mengniu Dairy Company Limited paie 3,18 milliards $HK (409 millions $US) pour accroître sa participation à 28 % dans Modern Dairy, un fournisseur de lait cru.

Mengniu deviendra le plus important actionnaire unique de Modern Dairy, et il espère ainsi que cela lui donnera plus de contrôle sur son approvisionnement de lait dans le contexte des préoccupations croissantes en matière de sécurité alimentaire, a déclaré la compagnie.

Modern Dairy, de l'Anhui, est actuellement le plus important fournisseur de lait cru de Mengniu, avec 22 exploitations laitières à travers la Chine. Avant l'entente, Mengniu avait une participation de 1 %.

« L'accélération et l'expansion des investissements dans des exploitations de qualité permettront à Mengniu d'établir une chaîne de valeurs plus stable et plus sûre dans le secteur laitier, afin de fournir des produits laitiers plus sains et de meilleure qualité aux consommateurs », peut-on lire dans un communiqué commun des compagnies.

Modern Dairy vise à avoir 30 fermes d'ici à 2015, chacune comptant de 10 000 à 40 000 vaches.

En mars, Mengniu a indiqué que les bénéfices en 2012 avaient diminué de 21 % pour se situer à 1,26 milliard de yuans, en raison des préoccupations sur la sécurité alimentaire et de la consolidation interne.

Le prix du lait cru a également augmenté ces dernières années à cause des coûts grandissants de l'alimentation et de l'inflation.

Envoyer
Fermer

Visite de terrain 4/07 : élevage de porcs en plein air et découpe à la ferme à Fosse (Trois-Ponts)

par Benoît GEORGES, le 04 Juillet 2022 09h47

???? Ingénieurs agronomes de formation, après quelques années de travail en tant que salariés, Céline et Bernard ont choisi de revenir à la terre afin d\'élever des porcs dans le respect du bien

Nouveaux passeports bovins

par PINPIN, le 27 Juin 2022 21h34

je viens de recevoir mes premiers nouveaux passeports bovins Quelle surprise en les découvrant Les anciens étaient en papier épais ,résistant aux manipulations et aux tâches Les nouveaux sont en

Hauteur de fauche (épisode 5) Faune

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 19h02

La fauche est une action brutale qui impactera fortement la faune sauvage présente sur la prairie et aux alentours. Le premier effet de la fauche concerne la mortalité des animaux vivant dans le cou

Face aux loups, quels effets sur la santé des éleveurs et bergers ?

par Benoît GEORGES, le 10 Juin 2022 15h05

idele.fr/rmt-travail/publications/detail-article  Institut de l\'Elevage (idele) sur Linkedin : \"Surmenage, angoisse, relations conflictuelles, incompréhension, sentiment de solitude… Autant de f

ENQUÊTE - Perspectives de reprise des exploitations: quel est le ressenti des producteurs ?

par Benoît GEORGES, le 08 Juin 2022 21h35

docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScxOkaMw41elYmv4DKFLit2sgzvV_8Jv7EweZ3xQRLeY2Y1mQ/viewform  Cette courte enquête a comme objectif d\'interroger les producteurs sur leur ressenti par rapport à la rep

Hauteur de fauche (épisode 4) Valeurs alimentaires

par Benoît GEORGES, le 06 Juin 2022 09h13

Pour se dresser vers le haut et accéder à la lumière, une plante doit \"solidifier\" sa tige, et même plus précisément la base de sa tige. Les feuilles les plus proches du sol sont aussi les premi

Les plus commentés

    22 commentaires
  1. Nouveaux passeports bovins
  2. 19 commentaires
  3. Le beurre au lait cru de la ferme de Warde primé par la Province de Hainaut
  4. 8 commentaires
  5. Pulpes?

Les plus aimé

    24 j'aimes
  1. par Résistant : Ce sont juste des communistes qui ont pris le pouvoir sur nos biens privés.... Obéis ou crève c'es...
  2. 20 j'aimes
  3. par Arel: Tout à fait d'accord avec polémique, je trouve honteux qu'il y a autant de discussions à ce sujet. ...
  4. 18 j'aimes
  5. par Polémique: Comme naisseur, j'aurais voulu une case sur les nouveaux passeports qui me permette de refuser que m...