USA : pire sécheresse depuis 56 ans

par JM Moreau, le 17 Juillet 2012 16h13
http://www.liberation.fr/depeches/2012/07/17/les-etats-unis- ...

Le mois de juin dernier a été le 14ème mois le plus chaud et le 10ème le plus sec jamais enregistré aux États-Unis, qui connait ainsi la pire sécheresse depuis 56 ans, selon ce que rapporte la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Selon l'agence météorologique, environ 55 % du territoire américain, notamment dans le Midwest, ont été touchés en juin par la sécheresse, soit le pourcentage le plus fort observé dans le pays depuis 1956, année où la sécheresse s'était abattue sur 58 % du territoire.
Dans son communiqué, la NOAA relève que "Les terres arables se sont desséchées et les récoltes et pâturages clôturés ou non se sont dégradés à un point rarement observé au cours des 18 dernières années". Cette vague de chaleur qui s'est abattue dans le Midwest et l'Est des USA au début juillet a fait grimper la température au-delà de 38 ° C dans plusieurs villes américaines, faisant au moins une quarantaine de morts.

bobine
le 17 Juillet 2012 19h27

Oui. C'est sur toute les pages de presse. Merci quand même.

le wallon
le 17 Juillet 2012 20h19

Ici en Europe occidental, on ne connait pas notre chance d'avoir eu de l'eau !!
Et dire qu'il y en a qui se plaignent pour le prix du lait qui est trop bas.........

Ceci dit à partir du 22 au 31 juillet, le temps sec va prédominer .......

bobine
le 17 Juillet 2012 20h39

@ le wallon
D'accord. A l'échelle monde, inondations, tornades, sécheresses chroniques ou aiguës, famine, malnutrition, guerre, etc. : on ne connait pas notre chance.

PA25
le 18 Juillet 2012 07h17

On vit dans une région formidable.

Le paradis
le 18 Juillet 2012 19h10

Par temps de pluie, certains sont favorisés malgré qu'ils sont en en zones défavorisées....
D'autres doivent faire fassent à la boue et au mildiou. C'est mieux la pluie que le soleil pour notre agriculture mixte mais notre pays tient à sa frite....Ils vont aller avec la patate aux JO de Londres
www.rtl.be/info/economie/monargent/893975/le-prix-de-votre-cornet-de-frites-va-t-il-augmenter- 

Jean Pierre
le 19 Juillet 2012 01h56

Et notre Etat emprunte de l'argent à 3 mois à un taux négatif !

Européen
le 20 Juillet 2012 08h59

Cette sécheresse continue au USA. Le maïs brûle sur place et des glaciers se déplacent et fondent.....
On ne peut pas rire du malheur des autres car il y a les marchés.... qui vont monter. A qui cela va profiter ?
www.rtbf.be/info/monde/detail_etats-unis-l-importante-secheresse-n-est-pas-pres-de-se-terminer?id=7807691 

JM Moreau
le 20 Juillet 2012 12h43

A qui cela va profiter ? demande M Européen.
Certainement pas aux éleveurs de porcs et de volailles, qui n'ont pas recours au fourrage et sont donc davantage dépendants des produits fabriqués ...
Et certainement pas à ceux qui ont déjà des difficultés à s'alimenter. Rappelons que sur les 5,1 milliards d’individus vivant dans les pays en développement, 1,2 milliard doivent encore affronter quotidiennement les ravages de la pauvreté. Près de 800 millions d’entre eux sont en situation d’insécurité alimentaire tandis que 170 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition. Les plus pauvres doivent consacrer une plus grande partie de leurs dépenses à leurs achats alimentaires et risquent donc de devoir acheter des aliments de moindre qualité ou en moindre quantité ou encore compenser en économisant sur d’autres biens et services.
Et cela ne profitera aux producteurs que si ces prix mondiaux élevés se répercutent au niveau local et si l’évolution des prix sur les marchés mondiaux n’entraîne pas simultanément une hausse des coûts de production.

Européen
le 20 Juillet 2012 16h33

Donc Merci, mr Moreau.
Le consommateur pauvre est donc la victime et le producteur local est déjà pénalisé par la culture détruite. Donc tout est au profit des intermédiaires industriels qui vont faire les contrats juteux.....C'est le marché ultra libéral.

JM Moreau
le 20 Juillet 2012 18h46

Excusez moi cher monsieur : cela n'a rien d'ultra libéral. Et ce ne sont certainement pas les intermédiaires industriels qui vont faire des "contrats juteux". Un industriel travaille dans le long terme et essaye de garantir son approvisionnement. En général il achète la matière première pour la transformer. Par contre, il y a des financiers qui prennent des positions en espérant faire des plus values sur du papier. Et c'est ce que les autorités essayent de réguler : voyez mes billets au sujet du G20.
Celui qui in fine payera, c'est le consommateur si les industriels et les distributeurs répercutent ces hausses de prix dans leurs produits. Par contre, certains producteurs qui auront la chance, comme vous peut-être, de ne pas avoir leurs cultures détruites par la sécheresse, se feront une belle année comme M Obelix et d'autres l'ont déjà annoncé ... Et il n'y a aucune honte à cela : c'est la loi du marché.
Et si vous pensez que l’intervention étatique, le protectionnisme et la manipulation des taux de changes et des prix sont "une bonne chose" et que les gouvernements ont le droit de s’y livrer pour défendre les privilèges de certains, pour moi c’est purement une monstruosité intellectuelle. Cela a toujours et partout amené à des désastres invraisemblables et à des dépressions. Si les Etats pouvaient se substituer au marché, alors, l'URSS, qui avait totalement éliminé le marché, et détenait tous les moyens physiques de gérer l'économie, aurait été un succès.

par le carolo
le 21 Juillet 2012 08h30

URSS c'est planté pas a cause des travailleurs mes des chef qui étais bien des fonctionnaire, qui étais très instruit mais ne santais pas quand la terre étais amoureuse pour le semis et quand le jours j de récolte tombais un week-end cela fut remis a plus tard quand, entre 8het17h du lundi aux vendredi et pas les jours férié et bien si nous contractualisé indépendant on applique un tel système la famine est pour tout de suite . Nous monsieur Moreau la chance et bien elle commence tous les jours de l'année a cinq heures du matin et quand il aura plus de jeune qui se lèveront sitôt tu crèvera de faim ou tu cultivera toi même ta bouf .

Sucellos
le 21 Juillet 2012 10h48

Erreur M le carolo : la raréfaction d'un produit entraîne une hausse des prix, ce qui encourage l'investissement et sa production. Aux USA, cette année, il n'y a jamais eu autant de maïs semé parce que le prix était élevé vu l'état des stocks, la récolte moins bonne que prévu en Argentine et les prévisions de demande des chinois ...
Et si vous lisez correctement ce que JM Moreau a écrit, vous comprendriez que c'est le système dirigiste qui a provoqué le désastre qu'il met en cause, pas les fermiers, puisqu'il n'y en avait pas ... Et c'est un tel système que certains semblent souhaiter : une agriculture administrée.

par le carolo
le 21 Juillet 2012 11h57

une agriculture administrée par des fonctionnaire qui vont jusque décidé la datte de récolte sa marche pas OK.... je suis heureux que vous reconnaissez que quand la marchandise manque le prix monte comme le lait tropes de lait tue le lait . malgré tout pas mal de ga investisse a traire d énorme troupeaux a comprendre pourquoi...

Sucellos
le 21 Juillet 2012 15h10

C'est qu'ils estiment, après analyse sérieuse, que c'est leur intérêt ... chacun a le droit de décider pour lui-même ce qui est meilleur pour lui et d’agir selon ses préférences ...

Benjy
le 21 Juillet 2012 20h55

@ Mr Moreau

Donc si je vous li bien ci dessus dans votre commentaire je cite ""Et cela ne profitera aux producteurs que si ces prix mondiaux élevés se répercutent au niveau local et si l’évolution des prix sur les marchés mondiaux n’entraîne pas simultanément une hausse des coûts de production."" Nous sommes avec des prix de production à la hausse !! Et si aucune remise en question n'est fait du point de vue de l'europe, pour réduire cette masse de lait, et bien nous serons dans la même situation dans qq années !! Les producteurs auront mis la clé sous le paillason, et le lait viendra d'ailleur, en manque un jour certain, et cher a la fois !! La famine sera certainement en europe dans la même misère que vous expliquez la famine ailleur...

JM Moreau
le 22 Juillet 2012 10h02

Cher M Benjy,
Dans nos contrées, la part des revenus consacrés à l'alimentation est relativement réduite : ± 15% en moyenne. Ce n'est pas le cas dans les PVD, où c'est plutôt de l'ordre de 65 à 75%.
Si les prix augmentent parce que l'offre diminue, nous avons de la marge chez nous, contrairement à ce qui se passe dans les pays pauvres (ou pour les pauvres chez nous). Et lorsque les prix augmentent, M Benjy, les producteurs augmentent leur production : c'est ce qui s'est passé en 2011, début 2012 ne l'oubliez pas. Avec les prix du lait en baisse, des producteurs vont disparaître, c'est certain, c'est la règle normale. D'autres, vont ajuster leur production pour rebondir lorsque les prix vont remonter. C'est pareil pour les cultures : lorsque les perspectives de prix sont bonnes, on sème plus, avec des semences plus performantes, on met plus d'engrais. Lorsque c'est l'inverse, on réduit les intrants et on diminue les surfaces au profit d'une autre spéculation qui offre de bonnes perspectives. Et c'est ainsi depuis que la nuit des temps.
Et grâce à l'ouverture des frontières, surtout dans notre marché unique, la famine ne se produira pas en Europe d'autant plus que nous avons les ressources. Et il y aura toujours des producteurs de lait ...
Posez-vous la question de savoir pourquoi les prix moyens réels payés pour le lait ont évolué depuis un an : légère baisse au Danemark, au Pays-Bas, ... forte baisse en Belgique. Je vous ai donné le lien vers le rapport de la Commission au Conseil où vous avez le graphique des prix UE en mai. L'avez-vous seulement lu ?

Benjy
le 23 Juillet 2012 01h44

Je vous réponds à 1h30 du matin en soupant, nous n avons malheureusement pas la même vie!!
Qu on diminue bien fort le lait ensuite comme ça BCp de producteurs arrêterons, et ensuite il en manquera!! J espère vous voir un jour faire la file devant une grande surface pour avoir 1litre!! C est tout le mérite que l on peut donner dans ce genre de discourt!!
Croyez bien que je n attends pas de vous lire pour réagir sur mon entreprise!! Tôt est prévu pour réduire mon coût!!
Mais comment font les autres??? J ai peut être de la chance de pouvoir rebondir, chose que BCp n ont peut être pas cette chance!! Je ne veux pas trouver un dessert laitier autour de chez moi du aux diverses cessations!!

Sucellos
le 23 Juillet 2012 08h44

Dommage, les desserts laitiers sont un créneau porteur de valeur ajoutée pourtant ! :-)))
Mais je suis heureux de vous lire lorsque vous nous annoncez que vous serez en mesure de rebondir : ouf, nous ne devrons pas faire la file !
Une question : dans notre UE, nous avons un marché unique. Pensez-vous qu'il y sera mis fin, ce qui expliquerait votre noir pessimisme quant à notre futur approvisionnement ?
Une remarque : vous ne répondez pas à la question de JM Moreau au sujet du prix payé chez nous en comparaison aux autres EM. Avez-vous une idée sur le sujet ? Pourquoi en mai 27,4/100 kg en moyenne chez nous, 32,8 en moyenne aux Pays-Bas, 34 au Danemark, 39,6 en Italie et ... 42,7 en Finlande (soit 15,3 cts en plus par litre ou 55% en plus que chez nous, vous lisez bien 55% !), patrie de la coopérative Valio ( 86% du lait finlandais ; 1.720 millions de litres) dont on trouve beaucoup de produits chez nous (laits, laits sans lactose, fromages et spécialités Vache bleue, ...) ?
Je suis curieux de connaître votre idée. Pour autant que vous en ayez une !

Européen
le 23 Juillet 2012 14h28

Et bientôt pour 30% de croissance supplémentaire, Karel de Gucht va libre échanger avec le Japon. Le marché quoi .................

Enibob
le 23 Juillet 2012 18h38

Et vous Européen, un avis sur la question des prix du lait au Danemark (mais c'est vrai, ils sont ruinés), en Finlande (super, non ?), en Italie (pas mal, n'est-ce pas) ...
Et vous le carolo, c'est la faute à qui ce prix finlandais ?
Et vous Sollecus, quel galimatia nous préparez-vous pour expliquer cela ?
Et vous Bobine et Charlène, pas encore trouvé un copié-collé qui nous aiderait à comprendre ?
On attend ...

Européen
le 24 Juillet 2012 06h58

Le prix du lait est pourri, pour la frime. Les plus naïfs se font tjs avoir par les escrocs
SURPRODUCTION à cause d'ingérence Européenne.

JM Moreau
le 24 Juillet 2012 09h01

Merci M Benjy de dire que vous me préférez à M ou Mme Enibob et certainement à Sucellos ...
Mais vous auriez pu répondre à ma question quant aux différences importantes du prix payé pour le lait. Mon idée, c'est que cela dépend du mix produit du transformateur ... Mais, bien sûr, je ne suis pas du milieu et n'y connais rien.

JM Moreau
le 24 Juillet 2012 15h23

C'est effectivement le mix-produit qui permet de valoriser le lait différemment. Beurre/poudre sont plus que d'autres produits confrontés à la concurrence et sont beaucoup plus volatiles. Lait en brique sont sous pression des distributeurs (produit d'appel). Je vous donne régulièrement les graphiques de la DG Agri qui évaluent la moyenne européenne de valorisation du lait selon les fabrications, et ce en fonction des cotations moyennes européennes. Chacun qui suit ce site (pourri comme vous dites) peut le voir. Je ne connais pas d'autres sites qui donnent ces graphiques. Idem pour les prix payés au travers de l'Europe. Idem aussi pour les enchères Fonterra : cherchez un site francophone qui en donne régulièrement les résultats autre que Agri-web.eu et donnez le moi.
C'est, à mon avis, cela la réalité du marché, même si certains me traitent d'ignorant et me méprisent (je serais un vilain libéral à pendre haut et court) ...
Et vous savez très bien que ni vous ni moi pouvons y changer quelque chose tant que le Législateur européen (c'est à ce niveau que se décide la politique agricole) gardera le cap décidé en 2003 et confirmé lors du "mid terme review" avec les mesures destinées à "l'atterrissage en douceur".
Et tant que vous aurez des laiteries capables de payer 34 euros les 100 kg et d'investir pour répondre à la demande mondiale, tant que vous aurez des collègues laitiers qui sont près à investir aussi pour augmenter leur production après le 31/03/2015, je doute que les incantations de l'EMB pour que le prix soit fixé d'autorité et que les quantités soient limitées aient une chance de se traduire par un changement de politique. Ce sont ceux qui investissent qui créent des emplois et de la valeur. C'est aussi une réalité que certains ne veulent pas comprendre.

Le paradis
le 24 Juillet 2012 18h33

Si vous suivez le secteur laitier depuis des années, vous êtes bien placé pour nous indiquer quelles laiteries en Belgique rémunèrent le mieux ses producteurs en fonction du mix-produit transformé. Je serai heureux de votre réponse en regardant le tableau des prix de base du site . Merci d'être concret.

JMMoreau
le 24 Juillet 2012 18h45

Et c'est reparti pour un tour ...
Ce qui m'étonne le plus chez vous, c'est le très faible usage de ce qui fait que l'on nous distingue des autres animaux : l'intelligence. Avoir à sa disposition un merveilleux outil d'adaptation et s'en servir si peu, ou plutôt, l'utiliser plus pour fuir la réalité en demandant aux autres des solutions "clé sur porte", que pour l'affronter en l'analysant ...

Le paradis
le 24 Juillet 2012 21h25

Mais c'est choux verts et verts choux, mr moreau . Les prix de base du lait sont dans les mêmes fourchettes de prix. Ils s'entendent bien . Le mix -produit transformé qui apporte une plus value à la laiterie ne transparaît pas....chez le producteur.
Quand il s'agit de vous mouiller, vous restez au soleil.

Benjy
le 25 Juillet 2012 01h02

Mr Moreau

Quand je dis que le site devient pourri c est en parlant des commentaires!! Sinon vos billets sont bien, j apprécie!
Mais je peux quand même laisser un commentaire?!
J ose au moins écrire et donner de la vie à se site, sinon vous seriez occupé a ecrire seul, et vous dire que tout va bien en agriculture!? ce que je n apprécié pas c est de donner un conseil en se disant que c est tellement simple de faire comme ça et ainsi s adapter?! Ou de détruire un commentaire par plaisir! Je ne vous cite pas ici, je relate....

Envoyer
Fermer

\"Qui veut la peau des vaches ?\" - Nouveau livre de Claude Aubert

par Terre vivante, le 30 Novembre 2022 10h30

Les vaches ont mauvaise réputation : elles éructent du méthane, leurs viande et lait seraient mauvais pour la santé, elles ne sont plus rentables après quelques années… Et si le problème vena

Quel avenir

par Stechou , le 28 Novembre 2022 15h18

Il serait intéressant de savoir combien on de repreneurs, dans mon cas, dans 3 à 4 ans les laitières auront disparu ( même pour un prix élevé du litre de lait, c\'est mort ), j\'en ai encore pour

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

SPW

par Frank, le 18 Novembre 2022 11h16

J\'ai payé la taxe sur les eaux usées au mois d\'août et , surprise... ce matin ladite taxe est déjà de retour à payer pour le 14 janvier 2023 !!!! ça devient carrément du harcèlement là. Ils

Quelles perspectives pour la recherche agronomique publique?

par Benoît GEORGES, le 13 Novembre 2022 10h01

Repenser la place de la recherche agronomique publique face aux enjeux sociétaux, environnementaux et climatiques. C\'est la thématique qui va réunir des prestigieux conférenciers.cières. Gratuit,

L\'application Fumier - Pour gérer l\'enregistrement du stockage des engrais de ferme

par LEON, le 09 Novembre 2022 14h12

Aujourd\'hui je vous parle de l\'application FUMIER. Très pratique si vous stockez vos fumier au champs car vous devez alors enregistrer cela dans un cahier. Avec LEON, enregistrez vos tas simplement.

Les plus commentés

    20 commentaires
  1. Quel avenir
  2. 16 commentaires
  3. Valtra
  4. 15 commentaires
  5. Lait

Les plus aimé

    26 j'aimes
  1. par Pipo : Quand j etais petit avec 1 L de lait tu pouvais t acheter un Mars maintenant c est 3 L de lait pour ...
  2. 20 j'aimes
  3. par Laitier.: Même à 65 cents....y aura plus de repreneur...traire 365 jours par ans, plus personne ne veux fair...
  4. 19 j'aimes
  5. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...