Réponse d'un consommateur (à Benjy).

par un consommateur, le 10 Juin 2009 22h07

J'ai très bien compris les réponses au débat que j'avais proposé; c'est énorme comme scandale et je le vis autour de chez moi. Mais en tant que citoyen je suis effaré de ce que vit le monde des laitiers. Maintenant que les élections sont terminées, on peut dire que ce n'est que le début de ce que nous propose une direction libérale de l'économie: il n'y a que l'ARGENT qui COMPTE. Après le lait,ce sera la viande, les céréales, etc... en un mot: une classe sociale faible qui va trinquer et sans doute disparaître en grande partie. Et puis après ce sera le tour des ouvriers, des employés... On fait fabriquer en Chine. On gère l'administration comptable des entreprises depuis l'Inde, etc, etc... On est dirigé par des apprentis sorciers, malades de fric !!!!

Hans Resist
le 10 Juin 2009 23h38

La mondialisation et ses multinationnales éliminent la concurence des petites entreprises et indépendants avec la complicité du politique.Des normes inconsidérées et des systèmes qualités insensés sont un des outils permettant de décourager nombre d'opérateurs...A force de voter dans un système clienteliste,la démocratie est détournée et il n'y a plus de véritable opposition.Barroso et son ultra libéralisme se renforce encore.Pourtant quand la vraie question du fonctionnement de l'europe est posée par réferendum, c'est un séisme et la plupart des peuples expriment leurs doutes!Heureusement qu'il y a encore des espaces de liberté comme Agriweb.Tant que cela dure,faites-en la Pub.

Benjy
le 11 Juin 2009 15h35

L'augmentation des quota est créé pour faire une agriculture équitable pour tous! Les Européens critiquent le fait que nous touchons des primes COMPENSATOIRE DE REVENU! Mais se sont ces aides qui nous aide a payer une partie de nos crédits, vu que on nous oblige de nous mettre aux normes! Celà coûte! Mais en est-il de meme en Afrique? en Amérique du sud? certains pays aujourd'hui n'ont pas de tracabilité, donc coute moins cher, demande moins d'employé, de tracas pour l'éleveur, moins d'invesstisements, donc revient moins cher à produire! Et nous devons concurencer ce genre de troupeau! Ex: en argentine on graisse des milliers de betes sur quelques hectares sans toit! Voyer la polution de sol car pas de beton! Il ne pleut pas donc pas de boue! Et nous, nous devons avoir des batiments qui répondent à l'urbanisme, au bien etre animal, avec cour a fumier si le fumier est moins de 22% de matières sèches et j'en passe! Periode d'épandage de tel à tel date il faut savoir stoker, ne pas épandre sur sol gelé etc... Après tout celà lors de grand reportage tv, on dira dans qq années que le lait d'un africain ou le sucre, ou??? est au meme prix et que cette éleveur du bout du monde arrive à vivre de son revenu! Et nous, nous serons écroulé sous nos dettes! Vous appelé celà équitable?

anne-marie
le 12 Juin 2009 08h13

et moi d'ajouter que si le public essayait de comprendre l'agriculteur il le défendrait mieux car nous ne sommes ni pollueur ni envahisseur car le boulot nous en avons à revendre car nous ne savons ni partir en week-end ni en vacances je m'en fous mais que l'on nous laisse travailler et pouvoir vivre décament

Une agricultrice
le 12 Juin 2009 09h52

Tout à fait d'accord avec vos réflexions, Anne-Marie.Mais positivons un peu.Grâce à ce site nous pourrons partager nos idées, dire ce que nous pensons;et même de façon anonyme (pour les plus 'réservés' et j'en suis...).Et puis en le faisant connaître,le public(comme vous dites) s'y intéressera peut-être et ainsi pourra mieux comprendre ce qu'est notre labeur quotidien.J'en veux pour exemple le créateur de ce site (voir reportage ds l'avenir du Luxembourg de ce mercredi (10/06));voici au moins quelq'un, issu du milieu agricole,qui croit encore en NOTRE AVENIR.

anne-marie
le 12 Juin 2009 14h14

je veux bien le croire mais alors pourquoi les agriculteurs ne se manifestent pas plus car jusqu'à présent seulement 3ou4 et l'afsca qui est là pour nous pomper du fric que nous n'avons plus il suffit de regarder la voix de la terre dans le sillon belge de ce matin alors la grosse industrie n'attend qu'une chose que nous crevions tous pour faire leur beurre à notre place après tout ce que nous avons investi et trimé

une autre agricultrice
le 12 Juin 2009 18h54

Relevons la tête et soyons fiers de notre DUR labeur, c'est nous qui nourrissons la planète tout compte fait. Et quand ils auront fini de nous faire disparaitre, qui nourrira les gens? Il faut que les consommateurs viennent un peu lire ce qui se dit sur ce site, ils nous comprendront mieux et ils nous feront d'autant plus confiance...faisons-le connaitre et faisons-nous connaitre!

anne-marie
le 12 Juin 2009 22h44

je l'espère de tout coeur

Envoyer
Fermer

Presses à balles rondes, quelle marque choisir ?

par 2021, le 18 Janvier 2021 13h51

Je possède une presse de marque Krone , modèle à chambre fixe. Si je suis globalement satisfait, je trouve quand-même que lorsque le fourrage est très sec et donc brisant elle \" casse\" littérale

Biomilk.be cherche des producteurs

par Luc Holland, le 04 Janvier 2021 15h55

Notre coopérative biomilk.be est groupement de producteurs de 47 fermes Belges qui valorise le lait Bio des ses membres sur le marché Belge . Notre client principal est Delhaize: plus de 15 produit

La durabilité du secteur betteravier vu par un coopérateur COBT

par par Guy Francq , le 02 Janvier 2021 14h48

Meilleures voeux à tous, et certainement le souhait d une année moins pénible que celle que nous venons de clôturer . Je voudrais revenir à vous entretenir de la finalité négative de notre coo

\"Sois un fils mon homme\", roman de Cyprien Petit

par Benoît GEORGES, le 27 Décembre 2020 10h55

editions-sydney-laurent.fr/livre/sois-un-fils-mon-homme/  Cyprien PETIT – Écrivain sur Facebook : \"Bonjour, J\'ai l\'honneur de vous présenter ce pourquoi je me suis battue pendant de long mois :

11 janvier 2021 : Invitation Assemblée Sectorielle extra-ordinaire BIO

par college des producteurs, le 23 Décembre 2020 09h23

Les producteurs-représentants bio au Collège des Producteurs invitent les autres agriculteurs bio à participer en vidéoconférence à un nouveau débat autour de la PAC post 2020 et du plan de pro

A la Ferme de la Sauvenière, on grandit pas à pas, dans le respect des animaux, du produit et du consommateur

par Benoît GEORGES, le 19 Décembre 2020 07h51
A la Ferme de la Sauvenière, on grandit pas à pas, dans le respect des animaux, du produit et du consommateur

Voilà plus de vingt ans que Valérie Van Wyzenberghe s’est lancée dans la production de foie gras, un métier qu’elle défend avec ferveur et pédagogie. Epaulée par son mari, François Vandenb

Les plus commentés

    33 commentaires
  1. Va t on un jour sortir de ce marasme?
  2. 13 commentaires
  3. Evacuation pneus silos
  4. 12 commentaires
  5. Cereales

Les plus aimé

    15 j'aimes
  1. par lewallon: Dans les années 90 ,.les veaux noir se vendaient à 7500 fr belge , les rouges entre 7500 et 10000 ...
  2. 14 j'aimes
  3. par par guy francq : Et dire qu'on paie ..... Et puis l'industrie qui a pris le bon créneau au bon moment ,
    revalorise ce...
  4. 14 j'aimes
  5. par PA25: Au lieu d 'investir dans une usine à sucre , il faut créer une filière pour recycler tout les pl...