Agribex 2019

36.000 tonnes de poudre de lait sont stockées en Wallonie !

par Benoît GEORGES, le 29 Janvier 2018 02h32
https://www.facebook.com/SillonBelge/videos/1015499634649126 ...

Comment sont-elles arrivées là ? La réponse dans un entrepôt situé à Herstal avec Bernard Hennuy, inspecteur général au SPW Agriculture Ressources Naturelles Environnement (Vidéo)

LE REALISTE
le 29 Janvier 2018 08h34

pourquoi s'étonner de ce stock? Tout le secteur laitier sait très bien qu'on produit trop de lait par rapport au marché; c'est encore le cas actuellement et la situation s'aggrave de jour en jour!! On crée une bulle laitière qui va exploser, c' est quasi inévitable .Les dirigeants devraient écouter l'interview d'Emmanuel Macron de la semaine dernière (interview donnée lors de sa visite en Auvergne):le modèle agricole doit être réformé en profondeur.

meurens
le 29 Janvier 2018 09h39

la CATA c est pour septembre 2018,le prix du lait sera au plus bas...je n ose ecrire le montant du prix payer.....

Freddy
le 29 Janvier 2018 14h49

Pourquoi septembre 2018? Dis nous quand même ton prix, de quoi déjà nous préparer moralement.

Résistants
le 29 Janvier 2018 18h43

25€prix de base pour mai..

par guy francq
le 29 Janvier 2018 19h19

Rappelez vous le temps que nous avions mis en place la "walfab" la première OP des agriculteurs wallons? le but était bien de pouvoir nous structurer par rapport à ces grosses industries même internationales... nous ne l'avons pas fait en suffisance, et aujourd'hui en 2018, nous allons le payer "cash" car notre Phil hoogan ne veut plus remettre en stock des montagnes de poudre de lait donc il n'y a pas ou plus d' issue. aussi longtemps, que nous, les producteurs nous ne comprendrons pas qu'il faut faut mieux produire moins pour toucher plus... nous continuerons à aller droit à la catastrophe, et ceux qui auront faits des investissements démesurés, auront beaucoup de temps pour réfléchir à l'avenir qu'ils se sont crées. je ne veux pas être pessimiste, mais bien réaliste, si nous ne prenons pas notre sort en main, je crains qu'il ne soit déjà trop tard pour affirmer que l'année 2018 sera plus difficile encore que 2009. J'espère me tromper..

pipo
le 29 Janvier 2018 20h12

que ressort il de la visite de la fugea au parlement européen?

Noël
le 30 Janvier 2018 06h36

C'est un coup de semonce avant le carnaval...Mais plus rien ne va aller si notre Euro devient trop cher, les exportations diminueront et on nous rapatrie les produits non conformes du Mer consul... Avec la surproduction européenne, on va être noyé par cet eau salée et non filtrée...par la Commission.

Neeven
le 30 Janvier 2018 08h38

Le problème du marché du lait est MONDIAL !!!! On l'a bien vu en 2015-2016 quand l'EUROPE a supprimé les quotas, surproduction de lait en EUROPE combiné a un marché à la baisse du a une baisse des exportations vers l'ASIE ! L'impact a été telle que, même la Nouvelle ZELANDE c'est retrouvée en crise laitière .
Alors, venir me dire que les op vont tous régler, ... . Faut arrêter de rêver ! La seule chose de positif à la fin de la crise, fut le système temporaire de non production de lait mis en place par l'EU fin 2016 et début 2017 . Ce système a démontré que les producteurs sont réceptifs et qu'ils sont pour un système de régulation . L'EUROPE ne veut plus s'occuper de nous : ok, alors c'est a nous de reprendre la main, de nous responsabiliser, d'être pro actif .
C'est avec nos acheteurs que nous devons trouver une solution, ce sont nos premier interlocuteurs, ce sont nos payeurs !!!!!

lewallon
le 30 Janvier 2018 14h27

Pas difficile en effet de réguler la production chez les producteurs !!!
Suffirait que les producteurs eux même se mettent d'accord avec les laiteries afin de gérer la production . On reprendrait par exemple les données des quotas de chaque producteur pour l'année 2010 .
Je suis sûr qu'il y en a qui vont crier au scandale parce le quota historique de cette époque a été augmenter considérablement . Ceci est valable pour toute l'Europe .
Vous n'êtes pas sorti d'affaire ......

Résistants
le 30 Janvier 2018 16h39

Tes fou le wallon vive la liberté de pouvoir produire comme ont veux

charlie
le 30 Janvier 2018 17h08

@Neeven, pas d'accord et la crise en 2009 s'est a cause qu'il a vais un quotas ???

Résistants
le 30 Janvier 2018 17h19

2010 j'avais 50ha auj 75ha si je dois reproduire comme en 2010 je coule!

andré l'ami
le 30 Janvier 2018 17h31

Il y a de plus en plus de lait de chèvres produit avec plus de matières grasses qui intéressent les laiteries..sans quotas auparavant.. Le Wallon devient le bouc émissaire sur ce site car lui est sorti d'affaire... Au bon moment

Neeven
le 31 Janvier 2018 09h31

@Charlie, en effet les quotas "existaient" encore en 2009 . Mais l'EUROPE venait de ce mettre d'accord pour les supprimer cette année là, l'impact sur les marchés du lait furent immédiat . De plus nous sortions d'une année exceptionnelle 2008 où le prix du lait avait flambé, enfin beaucoup d'états membre n'avaient pas remplis leurs leurs quotas nationaux . Ce sont tous ces évènements qui ont créé ce que nous avons connus .

Neeven
le 31 Janvier 2018 09h38

@Résistants, votre intervention m'interpelle et me pose question ; si je comprends bien, la situation du marché, actuelle, du lait vous convient parfaitement ?

Résistants
le 31 Janvier 2018 11h04

La liberté de pouvoir augmenter ou diminuer sa production suivant l'évolution de sa ferme...c'est certain qu'il faut un prix minimum mais je trouve que beaucoup de fermiers devraient regarder beaucoup plus à leur coup de production il y a de ceux qui font un paquet de km avec du maïs de l'herbe et du lisier...il vont faire des achats d'herbe beaucoup trop cher et faut arrêter de soigné les vaches comme des cochons !!

pipo
le 31 Janvier 2018 16h24

ce qui veut dire si je vous comprend plus de vache laitieres en flandre au pays bas qui sont nourie 630jours par au silo......
pourtant on dirais qu il s en sorte mieux que nous

lewallon
le 31 Janvier 2018 21h08

Jamais on saurait réinstaurer des quotas !!!!
La plupart d'entre vous ont augmenté leur production .
Ne vous étonnez donc pas que votre prix payé sera peu élevé !!!
Productivité ne rime pas toujours avec une bonne rentabilité .

casimir
le 31 Janvier 2018 22h53

a Neeven Le système de non production mis en place par l UE n a servis a rien car ce sont les eleveurs qui ne remplissaient pas leur quota qui ont beneficie des sous sous

Résistants
le 01 Février 2018 07h22

Casimir tu as tout à fait raison

neeven
le 01 Février 2018 09h11

@Casimir, il y a en effet une part de vrai, il faut savoir que ce n'est pas les anciens quotas qui étaient pris en compte mais la référence de production de l'année précédente ( les quotas n'existaient plus à ce moment là ) . Pourquoi ces producteurs avaient moins produit ? Tous simplement par ce qu'ils étaient déjà réactifs au marché du lait . D'autres ont fais attention a leur production et ont vendus ou réformés des vaches ( voir les chiffres du marché de la viande de novembre 2016 à janvier 2017 ) c'est la réalité !
Aujourd'hui il est plus que temps qu'il y ai une stabilité de production et cela passe par des systèmes du style double prix ( ex SODIAAL ) ou comme le système de CAMPINA qui sera mit en place le mois prochain, ce système est un mixte de double prix et avec forte pénalisation en cas de dépassement de référence . Le tout est que toute l'EUROPE fasse de même pour avoir un résultat .

Résistants
le 02 Février 2018 19h01

Neeven tout ce que l'on risque avec un système sodiaal ou campina c'est non seulement d'avoir un mauvais prix et en plus d'être punis pour production hors référence... c'est qui le gagnant les industriels...

casimir
le 03 Février 2018 11h53

Les sous réalisations etaient pour la plupart subies et NON volontaires, !!!!!

Benjy
le 04 Février 2018 04h38

Avant la suppression des quotas, il y avait une volonté de l Europe d augmenter les quotas. Nous avons eu 2,5 % de quota en.plus tout les ans et pendant 5 ans si mes souvenirs sont bons?? Ça fait déjà un rude paquet de lait en plus.
À ce temps là les flamands revendaient leurs quota pour faire une étable et trayait...

Donc l amorce du prix du lait à la baisse à débuté du temps des quotas

ag
le 04 Février 2018 22h15

exact Benjy, quand le prix montait, l'Europe a augmenté les quotas pour faire tomber les prix de leurs Amis Industriels, mais quand il faudrait les remonter, là l'Europe joue l'autruche.Comme dans tous les domaines d'ailleurs.

neeven
le 07 Février 2018 17h39

@Benjy et @ag . Oui l'europe a augmenté progressivement le volume des quotas, mais cela n'avait, au départ, rien n'avoir avec la hausse des prix, cette hausse a été mise e,n place pour un passage en "douce" pour la fin des quotas . L'augmentation des prix à l'époque étaient dus a l'augmentation des exportation du lait européen entre autre vers l'asie . De plus avec cette augmentation pas mal de régions ne parvenaient pas a suivre cette possibilité de produire plus ( la wallonie entre autre ) . Ce qui a amené certains états membres a sur produire ( hollande, Allemagne, Irlande, ... Et en Belgique la flandre ) puisque l'on n'arrivait pas a remplir les quotas . Sauf la dernière année des quotas où plusieurs états membre de l'Europe ont subits un super prélèvement . Voilà la réalité des choses

neeven
le 07 Février 2018 20h39

Oups, désolé pour les fautes d'orthographe, ne me suis pas relu

Envoyer
Fermer

Soirée d\'information sur le paiement du lait, le baromètre laitier, les tableaux de bords et l\'influence de l\'alimentation

par Benoît GEORGES, le 18 Novembre 2019 18h32
Soirée d\

Mardi 19 novembre 2019 à 20h00 à Sprimont (salle du café \"Le Parc\", 16 rue du Centre). aredb-oa-tv.be/  - « Aspects règlementaires du paiement du lait » par Ir J.F. DUCKERTS, attaché qualif

Formation: Modulation intra-parcellaire des intrants en grandes cultures

par Henri, le 14 Novembre 2019 12h10

Pour le lancement de ses activités, l’association WalDigiFarm a le plaisir de vous inviter à la première formation d’un cycle au cours de l’hiver 2019-2020 entièrement consacré à la Modula

Cette année pour sauver la planète, achetez un sapin en plastique

par altitude501, le 08 Novembre 2019 13h19
Cette année pour sauver la planète, achetez un sapin en plastique

Pourquoi ? - 1 ha de sapins de noël utilise 1 ha de terre nourricière qui aurait pu produire de la viande, du lait, des céréales ou des légumes. - Une fois coupées les sapins seront exportés

Belcam: raisonner les apports azotés grâce aux satellites européens

par Benoît GEORGES, le 03 Novembre 2019 15h03
Belcam: raisonner les apports azotés grâce aux satellites européens

Après cinq années de travail, la plateforme Belcam, un projet porté notamment par le CRA-W / Centre wallon de Recherches agronomiques et Agro Louvain - Faculté des bioingénieurs (UCLouvain – Uni

Produire du poulet industriel aujourd'hui? Ca profite à qui?

par par guy francq, le 31 Octobre 2019 18h50
Produire du poulet industriel aujourd

Quand on sait que la production industriel du poulet de chair se fait à 90 % dans le NORD du pays . Mais comment ces éleveurs continuent ils encore ? Arrêtons pendant 3 mois de produire SVP ? Un s

« Sors tes chèques en ferme »!

par Benoît GEORGES, le 22 Octobre 2019 11h58

4 séances d'information à destination des #agriculteurs qui ont un point de vente à la ferme, et/ou chambre d'hôte et /ou restaurant : Comment fonctionne le système? Est-ce que tous les points de ven

Les plus commentés

    10 commentaires
  1. Monaimonai
  2. 6 commentaires
  3. Éleveurs laitiers
  4. 5 commentaires
  5. Haie

Les plus aimé

    18 j'aimes
  1. par mansi djone: Bonjour "haies",

    Je viens de laisser tomber l'aide mb1a lors de la pré-demande du 31/10. Mais ce n'est ...
  2. 16 j'aimes
  3. par mansi djone: SUITE : ... nous ne sommes pas arrivés à l'objectif des 4000 km, et ce sera la faute des agriculteu...
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Pour les veaux, c'est comme pour le lait, les sociétés que nous fournissons savent très bien que s...