Agribex 2019

Coûts de production en élevage. Quatre éleveurs sur dix ne connaissent pas leur coût de revient

par Benoît GEORGES, le 06 Avril 2017 07h13
http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/ar ...

chrostif
le 06 Avril 2017 09h25

Heureusement, il y a finagri pour vous éclairez ou... pas ?

par caroloo
le 06 Avril 2017 13h03

Si on comptait tout les coups les frais et les heures il a longtemps que la Révolution serait finie .

mansi djone
le 06 Avril 2017 13h31

tout à fait carolo. et de rebaptiser l'article : "coûts de production en élevage, dix éleveurs sur dix préfèrent ne pas connaitre leur coût de revient"....

Protagoras
le 06 Avril 2017 16h45

@ mansi djone
j'ajouterais à votre commentaire "ce qui leur permet d'accuser les autres et de se plaindre"

casimir
le 06 Avril 2017 22h04

Ca c est une attitude tres pro Mr Mansi djone

tirelipimpon
le 07 Avril 2017 10h18

Et si les 4 sur 10 représentait les quinquas, ceux qui vont arrèter dans les 10 ans, ceux qui ne cherchent plus à investir, ceux qui ont tout amorti et que les 6 sur 10 étaient ceux qui ont investi pour l'avenir, pour l'emploi du secteur agroalimentaire, pour l'export, ceux qui connaissent bien leur cout de production car ce sont bien eux qui ont un cout supérieur aux autres, ceux qui sont les premiers à se plaindre. J'en veux pour preuve le changement d'attitude du Wallon.
Des couts de production faibles ne sont pas gages du dynamisme de la production laitière. L'Angleterre qui a des couts de production très bas connaît une récession laitière très importante. Des couts de production plus élevés peuvent etre observés dans des exploitations qui ont investi récemment pour renouveler leur outil de travail et améliorer leur condition de travail ou leur productivité. Source Idèle

figaro3
le 07 Avril 2017 13h55

Connaître ses coûts de productions fait partie de la base pour une bonne gestion, tout le monde le sait et je pense que tout le monde sait un peu compter ici.
Mais cela ne changera quand même rien au fait de produire pour un marché qui n'existe pas ou presque pas.
Quoique l'on en dise, on revient toujours à la loi du marché de l'offre et de la demande.....avec en plus les nouvelles lois plus subversives des marchés financiers et de leurs jeux de dupe.

Stechou
le 07 Avril 2017 21h41

Les coûts sont simple à faire, nos rentrée : lait viande céréale et les " aides", nos dépense , nourriture bétail nos charges personnel( contribution,loi social taxe) location terre et les investissement en tout genre, assurance, charge habituel ( eau, électricité ) .
La seule chose que l'on puisse dire c'est que si rien ne change, il va faire clair dans le secteur .

casimir
le 09 Avril 2017 02h21

A Figaro :le marche existe mais pas au prix que beaucoup voudrait voir !!!

lewallon
le 09 Avril 2017 06h43

En moyenne il est de 25 @ 30 cents le litre !
Il est vrai que les coûts de production varient beaucoup d'une ferme à l'autre mais il est très important d'essayer de produire le plus économiquement possible . Et ce n'est pas les fermes qui dont du volume qui y arrivent .

Envoyer
Fermer

Congrès des jeunes agris : 5 novembre à La Reid

par Benoît GEORGES, le 04 Novembre 2019 02h05
Congrès des jeunes agris : 5 novembre à La Reid

TU ES UN (FUTUR) AGRICULTEUR? Tu as l’envie de réaliser un projet qui te ressemble? Mais comment structurer son projet d’installation, organiser son temps de travail, préparer sa rencontre avec

Paiement du premier pilier PAC: un 1er versement le 28 octobre

par Benoît GEORGES, le 03 Novembre 2019 22h09

La Direction générale opérationnelle Agriculture, Ressources naturelles et Environnement (Dgo3) a exécuté ce 28 octobre le paiement de l’avance des primes du 1er pilier de la PAC 2019 (paiement

Belcam: raisonner les apports azotés grâce aux satellites européens

par Benoît GEORGES, le 03 Novembre 2019 15h03
Belcam: raisonner les apports azotés grâce aux satellites européens

Après cinq années de travail, la plateforme Belcam, un projet porté notamment par le CRA-W / Centre wallon de Recherches agronomiques et Agro Louvain - Faculté des bioingénieurs (UCLouvain – Uni

Agriculture : les six tensions que révèle le film « Au nom de la terre »

par Benoît GEORGES, le 02 Novembre 2019 19h41
Agriculture : les six tensions que révèle le film « Au nom de la terre »

Pour Philippe Baret, doyen de la Faculté des Bioingénieurs de UCLouvain, président de l’association SOS Faim, ce film souligne aussi et surtout la difficulté de basculer vers d’autre(s) modèl

Des agneaux ont été tués par un loup

par Benoît GEORGES, le 02 Novembre 2019 10h22
Des agneaux ont été tués par un loup

Des prélèvements effectués par la Région wallonne indiquent que trois agneaux d’Herbiester furent victimes d’un loup. www.lavenir.net/cnt/dmf20191030_01400616/des-agneaux-ont-ete-tues-par-un-loup

Sourcier

par Stechou , le 01 Novembre 2019 18h14
Sourcier

Qui connaît un bon sourcier pour le bétail dans les fermes, j\'avais déjà eu Gabriel bihain ,je n\'arrive plus a le joindre, avez vous un autre dans vos connaissances.

Les plus commentés

    13 commentaires
  1. Éleveurs laitiers
  2. 10 commentaires
  3. Monaimonai
  4. 4 commentaires
  5. Haro sur l'agriculture intensive !

Les plus aimé

    41 j'aimes
  1. par Stechou : Fin année 80
    Céréales, froment 10fb, épeautre 12fb,
    Viande, veau minimum pour un bon noir 4000f...
  2. 25 j'aimes
  3. par Ricky: Viens de vendre un pie noir 45€ et un BBB mâle 130€!!!!on va se foutre de notre g.....Encore lo...
  4. 22 j'aimes
  5. par lait: prix du lait payé moins cher qu'il y a 30 ans !!!!