Prière de laisser le glyphosate de côté ...

par Enibob, le 28 Février 2014 14h53
http://agriculture.wallonie.be/apps/spip_wolwin/breve.php3?i ...

St Carlo vous invite de privilégier la destruction mécanique des CIPAN que l'absence de gel a épargnés, via le broyage/mulchage, afin de préserver au maximum la biodiversité, étant donné "le rôle essentiel qu'ont les agriculteurs dans la préservation et le maintien de la biodiversité de notre Région" ...

Agro
le 02 Mars 2014 10h09

Le glyphosate est un herbicide total non dégradable dont la rémanence est de plusieurs années. Son action herbicide est cependant neutralisée par l'apport de nitrate d'amonium, lequel bloque la production de nitrate organique par les bactéries aérobies... bonjour la cata !

Enibob
le 02 Mars 2014 12h26

"l'apport de nitrate d'amonium, lequel bloque la production de nitrate organique par les bactéries aérobies"
Encore une de vos théories fumeuses ?
Vous devriez réécrire toute la chimie des sols ...

Agro
le 02 Mars 2014 14h47

Dans la nature, lorsque l'azote se lie à l'hydrogène, c'est pour former une molécule d'amoniac (NH3) parfaitement enregistrée dans l'ADN des bactéries. L'amonium (NH4) est une molécule de synthèse qui n'existe pas dans la nature et que les bactéries sont incapables de traiter, ce qui bloque leur fonctionnement. C'est ce disfonctionnement qui est à l'origine de toutes les dérives chimiques actuelles en agriculture.
Si cela vous intéresse, je peux vous expliquer comment on fait pour fabriquer du vrai nitrate soi-même. Tous les agriculteurs qui le font trouvent que c'est un beau métier.

Enibob
le 02 Mars 2014 16h15

Désolé cher Agro, mais l'ammonium, ou NH4plus (le signe mathématique ne s'affiche pas sur ce site ...), est totalement naturel puisqu'il est issu de la dissolution de l'ammoniac dans l'eau selon la formule (bio) que tous les agronomes apprennent en première année d'études et connaissent bien : NH3 plus H2O ==> NH4plus plus OH-
Et dans le sol, tous les agronomes savent aussi très bien que se passe la réaction suivante en présence d'oxygène : NH4plus plus 3/2 O2 ==> NO2- plus 2Hplus plus H2O, réaction spontanée, première étape de la nitrification (qui, comme tout le monde le sait, se passe en deux phases : nitrosation puis nitratation), c'est à dire formation d'ions nitrites grâce à l'action de bactéries aérobies du genre Nitrosomas. La seconde étape, ou nitratation c'est à dire l'oxydation de l'ion nitrite en ion nitrate, se fait, comme tous les agronomes le savent, par l'action de bactéries de la famille des Nitrobacteracea, également aérobies, selon l'équation NO2- plus 1/2 O2 ==> NO3-.
Ce sont des process totalement naturels ... qui existent depuis toujours !
L'ammoniac émis par les vaches ou venant du lisier se transforme naturellement en ions NH4plus en présence d'eau, et les bactéries du sol le transforment en nitrates. Et c'est pareil pour les ions NH4 du nitrate d'ammoniac. Même si cela n'est pas enseigné dans votre catéchisme, les bactéries ne font aucune distinction entre des ions NH4plus qui proviennent de sulfate d'ammoniac, de nitrate d'ammoniac ou d'ammoniac produit par dégradation biologique des matières azotées (dans le rumen des ruminants ou dans le sol) ...
Les agronomes savent aussi très bien que les ions ammonium (NH4plus) sont fixés dans le sol par le biais de liaisons électrostatiques avec les argiles qui sont chargées négativement : c'est la réserve d'azote du sol, que les bactéries transforment en nitrates, seule forme d'azote directement assimilable par la plante. Laquelle ne fait non plus aucune distinction entre des nitrates d'origine orga

Enibob
le 06 Mars 2014 09h09

Allez, les vrais sont là : ceux qui n'aiment pas les lois naturelles !
Incroyable !

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 23h04

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

[Vidéo] Des cultures plus résistantes au manque d\'eau,...

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2022 22h57

À Gembloux, RTL Info s\'est rendu sur une plateforme d\'expérimentation consacrée à la culture du blé dur. C\'est ici que Guillaume Jacquemin, ce sélectionneur de céréales au Centre wallon de Rec

Les méteils et le stockage des céréales à la ferme

par PNPE, le 17 Mai 2022 16h08

Il existe plusieurs méteils ! C’est l’occasion d\'en découvrir quelques-uns sur le terrain et de parler modes de récolte et valorisations. Le Moulin Mobile nous présentera des structures peu on

Reneg\'eat a remporté le 2ème PRIX du YEP Challenge 2022

par Benoît GEORGES, le 14 Mai 2022 02h39

Reneg\'eat, un projet YEP des étudiants de la Haute Ecole Charlemagne, HECh Isia de Huy, a remporté le 2ème PRIX du LJE-YEP Challenge 2022 et le Groupe One Ecolabel Award. Romain Tittelbach, Maelle

La sécheresse complique le travail des agriculteurs,...

par Benoît GEORGES, le 06 Mai 2022 11h38

La pluie n\'est pas beaucoup tombée au cours de ces dernières semaines. Depuis le début de l\'année, il a plu 30% de moins que prévu. Cette sécheresse complique le travail des agriculteurs dans pl

Le lait wallon se distingue par sa qualité constante (Le Sillon Belge)

par Benoît GEORGES, le 04 Mai 2022 17h35

\"Le Comité du Lait a publié, voici quelques jours, le rapport de ses activités conduites en 2021. Parmi les nombreuses informations qu’il recèle, on y lit que les éleveurs laitiers ont fait un

Les plus commentés

    29 commentaires
  1. Engrais
  2. 9 commentaires
  3. Surchargé travail
  4. 6 commentaires
  5. À 17 ans, il réalise un documentaire sur l’agriculture de demain

Les plus aimé

    29 j'aimes
  1. par Jacques Martin : Perso je fais appel à l'entreprise. S'équiper coûte trop pour une ferme d'élevage de taille moyenn...
  2. 18 j'aimes
  3. par Phil.0: Ha les gaillards, toutes les excuses sont bonnes pour nous fourrer leurs foutues haies. ; ) ; )
  4. 15 j'aimes
  5. par Stechou : Et 25 hectares de sûr, qui ne souffriront plus de la sécheresse a Villers le bouillet, pour commen...