Mutation du monde agricole : la ferme verticale :

par JM Moreau, le 19 Mars 2012 15h51
http://lua-paris.com/fr/les-articles/tous-les-articles/item/ ...

En 2050 ans, on estime que la population mondiale dépassera 9 milliards d’êtres humains et qu’il n’y aura plus assez de terres cultivées sur la planète pour nourrir cette population. Une des solutions envisagées au problème de l’alimentation est la construction de fermes verticales au cœur des villes.
Les fermes verticales imaginées par Dickson Despommier, l'inventeur de ce concept de ferme verticale, auraient une hauteur d'au moins 200 mètres (entre 30 et 40 étages) et seraient entièrement dédiées à la production agricole, ainsi qu'à l'élevage de porcs et de volailles. Une ferme de 30 étages, pourrait nourrir 50.000 personnes.
Elles permettraient de produire des fruits et légumes par culture hydroponique, mais aussi de cultiver du maïs ou du blé et d’abriter des élevages aux étages inférieurs.
Selon leur concepteur, ces fermes offriraient un rendement 5 à 30 fois supérieur à l'agriculture actuel...

bobine
le 19 Mars 2012 21h05

La réflexion "ferme verticale" (que je découvre ici) semble de premier abord particulièrement intelligente et intéressante de part son intégration de la notion de cycle. Les cycles intégrés. Présenté comme ça : emballant. C'est, comme je le perçois, la forme moderne d'un système agricole intégré associant tant les modes de production que les productions elles-même, mais pensé à échelle industrielle (je connaissais les systèmes verticaux via l'agriculture paysanne dans les pays en voie de développement e.g. la rizipisciculture, mais c'est une autre échelle évidemment).

Jean Pierre
le 20 Mars 2012 16h44

La nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers

(Charles Baudelaire)

007
le 20 Mars 2012 17h25

Dubaï, Dubaï, que de perspectives à venir ....
Sur les toits des futures prisons belges à construire, l'urbanisme belge prévoit des jardins, des pelouses mais c'est pour mieux "enfermer " à la verticale ......les resquilleurs ... et les grosses légumes en col blanc.... Espérons .

Sucellos
le 20 Mars 2012 17h38

@ Benjy
Le génie humain a toujours imaginé des solutions pour répondre aux problèmes qui se posent et qui menacent sa survie. En voici une qui devrait vous convaincre que nous ne mourrons pas de faim ... Cela fait partie des évolutions des systèmes de production dont certains ne feront plus appel aux fermiers, ni même aux terres ... On nous annonce aussi de la viande synthétique ...
@ bobine
Vous qui reprochiez à certains d'être obnubilés par le scientisme, voici que vous vous convertissez à un programme qui remet en question la notion même d'exploitation agricole. Ce sont des systèmes basés sur l'hydroponie, c'est-à-dire une agriculture hors-sol, où les plantes poussent sur un substrat neutre et inerte (sable, billes d'argile, laine de roche...), qui est irrigué par un courant de solution qui apporte les sels minéraux, les pesticides et les nutriments essentiels à la plante. Soit une technique loin du terroir ... Pour ma part, chicons, laitues et tomates cultivés de la sorte sous serre aujourd'hui, ce n'est pas ma tasse de thé !

Benjy
le 20 Mars 2012 22h48

tant mieux ca m'évitera de travailler pour rien!! vite vite des bulding a étage!! pour moi arreter tout et commencer la vie de la ville... ha les vacances approchent, avec la cpas pour me nourrir et sucellos a mon service au bulding!! héhé j'èspère pour toi que tu travail pas au dernier étage ^^

bobine
le 21 Mars 2012 11h27

"...un programme qui remet en question la notion même d'exploitation agricole..."
Mais pourquoi donc une chose en exclurait-t-elle forcément une autre ? Vous n'avez pas lu jusqu'au bout ? Allez, parce que je suis gentil, je vous remets la phrase clé :
"On se rend alors vite compte de l’intérêt, plutôt que de concevoir les fermes verticales comme se substituant à l’agriculture territorialisée et liée au sol, de réfléchir à comment ces formes diverses d’agriculture peuvent coexister et se compléter au sein de mondes agricoles déjà pluriels."

Sucellos
le 21 Mars 2012 19h06

Nous n'avons pas la même compréhension des mots !
Quand je lis "plutôt que de concevoir les fermes verticales comme se substituant à l'agriculture territorialisée (note : cad une agriculture comme celle que nosu connaissons maintenant) et liée au sol" j'en conclus que les auteurs cités par Moreau considèrent aussi que le projet de Dickson Despommier (mais l'avez vous lu ?) vise la substitution de l'agriculture traditionnelle par ces structures verticales et plaident pour que les divers types d'agriculture coexistent. Pour votre information, Despommier a imaginé ce système pour des raisons ... écologiques : économie de sols, d'eau, éviter grâce au confinement les pollutions, réduire les coûts de transport (on vend les produits au rez-de-chaussée), etc ... Ainsi, on laisse les campagnes à la biodiversité et on ne les pollue plus et tout baigne.

bobine
le 21 Mars 2012 21h02

et ? je parlais bien sûr des auteurs cités par Moreau, et non de Dicky...

Benjy
le 21 Mars 2012 22h33

Et pour nourrir ta ferme a étage, tu plante des céréales audessus du toit plas de ton bulding?? Croyez vous que vous aurez assez de surface pour tout ce petit monde?? Et votre surface de liaison au sol vous en faites quoi??

Benjy
le 21 Mars 2012 22h34

tu plantes des céréales audessus du toit plat (excuse écrit trop vite sans relire)

bobine
le 22 Mars 2012 09h23

Ce qui m'intéresse dans la ferme verticale ce sont les concepts de verticalité, d'association, d'intégration et de cycles. Après comme le disent les auteurs tout n'est pas à prendre : tes questions et d'autres, ils se les posent eux-mêmes dans l'article, et relativise le concept. C'est de toute façon une approche très théorique.

Benjy
le 22 Mars 2012 23h07

Pas de réponse de sucellos!?

Paul
le 23 Mars 2012 01h20

On pourrait commencer par y faire du jardin.
Les belges qui ont toujours une longueur d'avance ont fait une drôle d’expérience à Gand.
www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4378269 

Vous aurez peut être des soucis d'écoute, le site de la radio a des difficultés.

Sucellos
le 23 Mars 2012 11h51

@ Benjy
Relisez mon commentaire : je pense avoir été relativement critique sur ce projet. Lisez le concept : mif.co.uk/event/vertical-farm/ 
Une analyse en français : www.ac-nice.fr/lycvalbonne/IMG/pdf/Utopie-Jardins_et_villes_du_futur.pdf  (attention gros fichier)

Benjy
le 24 Mars 2012 10h26

Pour jardiner dans la ferme verticale, il faut de la terre enlevée d'ou?? x par combien d'étages?? Si il y a poule et petites et grosses betes dans la tour, il faut de la nourriture, et vous n'aurez jamais assez de nourriture produite sur la tour pour alimenter tout ce petit monde!! Après il y a les effluents d'élevages, vous faites comment pour évacuer tout?? Les normes sont en vigeur en Belgique comme ailleur! Autant de metter de cour pour le fumier et ou lizier!! On fait a coté une tour à lizier?? pour épandre ou?? sur les jardins de la tour?? On mécanise l'agriculture pour diminuer le cout main d'oeuvre et ici il faut le refaire a la main ou semi mdoeuvre ?? Et qui va s'en occupé?? Les gens de la ville?? Laisser moi rire... Au bout de 3 mois on cherchera déja comment trouver des gens le week end ou pour suppléer la semaine malade ou congé! (trop d'heure) C'est du vivant pas du papier qui attend bien lundi ou le retour de vacance!! Il y a bien des reveurs qui croyent que tout est possible!! A quand l'échelle verticale, pour avoir la tête dans les nuages??? ;-)))

JM Moreau
le 24 Mars 2012 20h38

@ Benjy
Lisez l'article mis en lien et envoyez vos remarques à l'auteur de ce projet futuriste, M Dickson Despommier.
Une question : connaissez-vous les cultures hydroponiques de chicons ? Les productions de tomates en serre sur ballots de paille ? Même le bio en rêve et l'a rebaptisée "hydroponie biologique" : www.eurohydro.com/pdf/articles/fr_bioponie2.pdf 
Les effluents sont transformés en énergie.

JM Moreau
le 24 Mars 2012 21h23

@ Benjy
Sur le site référencé par le lien, vous avez aussi ce document-annonce d'une exposition : lua-paris.com/images/CP_MICROFARM_web.pdf 
Il est bien évident que tous ces concepts qui visent à diminuer les pollutions se limitent à produire légumes, poissons ou vers (source de protéines) voire oeufs ou volailles. Les céréales devront toujours être produites en champs et les vaches auront besoin d'une production d'herbes et autres fourrages nécessitant des superficies importantes.
Voyez la conclusion des auteurs référencés : "Emblème des mutations agricoles à l’œuvre plus qu’image futuriste, cette figure de la ferme verticale nous incite à la prospective, à penser le futur proche et lointain pour œuvrer sur le présent. En cristallisant cette réflexion, la ferme verticale nous invite à chercher les réponses aux défis du XXIème siècle dans la diversification des mondes agricoles, en soulignant la multifonctionnalité des agricultures et la plurivalence des agriculteurs, plutôt que dans l’uniformisation de l’entreprise agricole et des modes de production."

Benjy
le 24 Mars 2012 21h46

@ Mr Moreau,

Je n'ai malheureusement pas le temps de lire tout les reportages, ni de m'y pencher sérieusement car faute de temps! Je ne doute pas que cette forme de ferme verticale n'en voit pas le jour car pq pas imaginer le future??
Je ne faisais que répondre à sucellos dans sont billet dupar Sucellos, le 21 Mars 2012 19h06
Nous n'avons pas la même compréhension des mots !

Il ajoute a la fin...

Pour votre information, Despommier a imaginé ce système pour des raisons ... écologiques : économie de sols, d'eau, éviter grâce au confinement les pollutions, réduire les coûts de transport (on vend les produits au rez-de-chaussée), etc ... Ainsi, on laisse les campagnes à la biodiversité et on ne les pollue plus et tout baigne.

Croyez vous que nous sommes agriculteurs à la noix? comment dois je comprendre l'intention de ce monsieur sucellos? je cite "Ainsi, on laisse les campagnes à la biodiversité et on ne les pollue plus et tout baigne." En temps normale on pollue?? Biodiversité veut dire que le reste ne compte plus, hors vous me dites que "Les céréales devront toujours être produites en champs et les vaches auront besoin d'une production d'herbes et autres fourrages nécessitant des superficies importantes."


Benjy
le 24 Mars 2012 21h47

Croyez vous que nous sommes agriculteurs à la noix? comment dois je comprendre l\'intention de ce monsieur sucellos? je cite \"Ainsi, on laisse les campagnes à la biodiversité et on ne les pollue plus et tout baigne.\" En temps normale on pollue?? Biodiversité veut dire que le reste ne compte plus, hors vous me dites que \"Les céréales devront toujours être produites en champs et les vaches auront besoin d\'une production d\'herbes et autres fourrages nécessitant des superficies importantes.\"

Benjy
le 24 Mars 2012 21h54

Vous savez Mr Moreau, je ne suis pas contre des projets futuriste, mais de là a être pris de la sorte?? Pensez vous que mes terres acheté très cher vont servir a la biodiversité?? C'est a moi d'en décider pas aux autres! ces terres m'appartiennent!
T'en qu'a croire que tout va être solutionné, j'en doute!! On a juste omis de parler du prix de cette tour!! Attention il y a tj les surprises quand on construit, j'en connais un bout la dessus!!
Et le rapport financier?? Le coût main d'oeuvre? Je penses que c'est inquantifiable!! Ou alors on compte exploiter les p'tits paysans pour travailler pas cher??

Je suis certains que certaine tour verront le jour! Pour ce qui est du bon fonctionnement et de la disponibilité mdo j'en doute, sauf d'avoir des subsides de l'état ou de l'europe??

Sucellos
le 25 Mars 2012 17h31

Suite
Au risque de me répéter, je suis d'avis qu'il appartient à chacun de se positionner par rapport au marché qu'il vise. Et c'est en cela qu'il faut revoir ses modes de fonctionnement, car le temps où les pouvoirs publics s'occupaient, quels que soient les prix, de vous trouver des débouchés, est définitivement révolu.

JM Moreau
le 25 Mars 2012 20h03

@ Benjy
Curieuse votre réaction face à Sucellos alors que dans sa réponse à bobine qui s'enthousiasmait pour le concept (citation : "La réflexion "ferme verticale" (que je découvre ici) semble de premier abord particulièrement intelligente et intéressante de part son intégration de la notion de cycle. Les cycles intégrés. Présenté comme ça : emballant." fin de citation) il montrait clairement (à sa façon ironique bien entendu) qu'il n'était pas de cet avis. Vous vous êtes manifestement trompé de cible !
Mais je suppose que votre indulgence pour bobine est à mettre sur le compte de votre manque de temps pour complètement les commentaires.

Benjy
le 25 Mars 2012 23h25

On est ici sur un forum, on a donc droit d'écrire ce que l'on pense non? Je ne suis ni pour bobine, ni pour sucellos! Sucellos a certe de l'idée, je reconnais qu'il a pas mal de connaissance! Il faut rendre a césar ce qui lui appartient. On a chacun sa vision des choses, sans doûte que je ne vois pas l'avenir de la même façon que d'autres!! Sur ce je cloture mes commentaires!! (Je n'ai plus le temps) lol.
Je suis resté un certain temps sans venir sur le site, mais quand je consulte, je ne parviens pas a rester muet...

Je ne voulais ni déplaire a sucellos et bobine, ni encore à vous Mr moreau.

On s'embrouille pour des bétises, et j'ai d'autres préoccupations bien plus importante que celà...

Bien à vous tous.

Envoyer
Fermer

Projet de biomonitoring des agriculteurs - ISSeP

par ISSeP-Gismondi, le 16 Mai 2024 17h42

Bonjour L’institut Scientifique de Service Public (ISSeP, Liège) est en charge de réaliser une étude de biomonitoring humain spécifique pour les utilisateurs professionnels de produits phytopha

Fermage: c\'est quoi ce b....l ?

par Cricri63, le 14 Mai 2024 13h28

Bon voilà: je suis propriétaire en indivision avec ma tante de terrains agricoles venant de mes grands-parents autrefois exploitants. Ces terrains sont loués depuis les années 60 et il y a déjà

La petite ferme

par Pfff, le 10 Mai 2024 07h25

Pour alimenter le débat émis par @Stechou sur un poste précédent qui nous dit ceci : \"quand je compte tout les services environnants afsca, arsia, lois sociales, ... ; mes aides y passent\" Dans n

Actualités du secteur avicole : suivi des dossiers

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 12h50

Daniel COLLIENNE, Yolin TARGE, Dominique RAES-LEHAIRE et Laurent DECALUWE, éleveurs avicoles au sein du Collège des Producteurs, organisent une réunion de la filière le mardi 21 mai à 19H00 à l

La contractualisation en filière viande bovine en France – présentation du fonctionnement et retour d’expérience de l’application d’EGALIM 2

par Collège des Producteurs, le 02 Mai 2024 11h25

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS Benoît Billa, Yves-Marie Desbruyères, Laurent Gomand et Henri Herman vous invitent à la réunion de la filière viande bovine, le 15 mai 2023 à partir de 19

L’intelligence artificielle au service des élevages porcins ’évolution de la consommation de viande

par College des producteurs, le 02 Mai 2024 11h21

Les membres du COLLÈGE des PRODUCTEURS, Patrick Siraux, Geoffrey Minne, David de Wilde, Jordan Godfriaux, vous invitent à la réunion de la filière porcine, le lundi 13 mai 2024 à 19h30 à la Mais

Les plus commentés

    19 commentaires
  1. Meteo
  2. 18 commentaires
  3. Prix des veaux?
  4. 16 commentaires
  5. Pulvérisateur

Les plus aimé

    70 j'aimes
  1. par Tacotac: Ça fait beaucoup de questions pour quelqu'un qui sait tout sur tout.
  2. 60 j'aimes
  3. par Lucky: Tu as un problème avec les " petits wallons" le Charlie?
    Pourquoi traiter les collègues francophones...
  4. 52 j'aimes
  5. par Charlot: Gitan toi même le demeuré.
    Comme dirait Albert einstein, le malheur avec les esprits fermés comme...